Chemin et cheminement 

Chemin et cheminement 


Chemin et cheminement

Chemin et cheminement

Quelle différence entre le Chemin et le cheminement ? Chemin tracé et cheminement à vivre ?

Par le cheminement quotidien du compagnon à la suite du Christ, se dessine un parcours de croissance personnelle(A4Davantage_CVX) dans la foi. Ce cheminement est unique car unique est le don de Dieu à chacun, unique est sa route personnelle vers le Christ selon son nom propre(A4MissVocNPrp_CVX).

Cheminer suppose un chemin sur lequel avancer. Dans l’Eglise, de nombreuses routes s’ouvrent aux baptisés. Elles sont balisées par un ensemble de références, outils et manières de procéder, et orientées par un charisme(A4Charisme_CVX) spécifique reçu pour contribuer à la mission de l’Eglise.

Le chemin spécifique(DC_7) proposé par la CVX est essentiellement communautaire et placé sous le regard du Christ. Il s’effectue au sein d’une communauté locale qui est « le cœur de la vie du membre dans la Communauté de Vie Chrétienne » et son outil spécifique est un outil de compagnonnage : la dynamique de la démarche Discerner-Envoyer-Soutenir-Evaluer(A4MissVocNPrp_CVX).

L’histoire de la relation de chacun à Dieu est unique, personnelle, mais le chemin que propose la CVX pour la vivre est communautaire. Ce chemin ne peut se faire hors du compagnonnage.

La CVX jalonne le chemin en 4 périodes

1 La découverte : Dans une équipe de 7/8 personnes, découvrir peu à peu la manière de vivre en communauté locale avec des compagnons qui aident à devenir disciple-compagnon-serviteur à la suite du Christ avec les moyens qu’offre la CVX et à s’initier au mouvement « Contempler et Discerner pour Agir ».

2 L’enracinement : approfondir ma vie de baptisé jusqu’à son élargissement dans et pour le monde, grâce à la parole partagée entre compagnons. Relire, discerner si ma vie a pris plus de cohérence (davantage de sens !), grâce à l’échange entre compagnons et si j’ai le désir de l’unifier davantage. Décider de m’enraciner en CVX en la choisissant comme « terre d’Eglise » et en posant une parole de reconnaissance devant mes compagnons.

Le discernement de la vocation en CVX : choisir la CVX comme « terre d’Eglise », c’est-à-dire comme lieu d’accomplissement d’une vie apostolique engagée dans la dynamique de la démarche Discerner-Envoyer-Soutenir-Evaluer en communauté locale. Relire et recevoir en grâce la confirmation du Seigneur sur mon choix de le suivre dans et par la CVX. Poser alors une parole d’engagement en Communauté régionale.

Le discernement apostolique au quotidien : Mettre en œuvre le service de l’annonce de la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ en CVX, dans l’Eglise et dans le monde.

pressentir son juste chemin

 

Il faut du temps pour expérimenter si le chemin offert par la CVX est celui de sa vocation en Église (A4Charisme_CVX). Entrer en CVX, c’est entrer dans un chemin de confiance et de croissance patiente. On ne tire pas sur la plante pour la faire pousser plus vite. Il s’agit plutôt de consentir au réel d’une vie (ma vie !) qui se cherche et se trouve, pas à pas, dans la relation aux autres et dans la relation à Dieu.

Il convient de pressentir une correspondance entre son désir et ce que la CVX propose mais c’est en expérimentant la vie dans la Communauté que le charisme se comprend et est révélé de l’intérieur.

C’est en cheminant que le chemin s’éclaire. Réciproquement, c’est le chemin qui permet le cheminement personnel et lui donne de se déployer.

La CVX ne fait pas que proposer un chemin communautaire, elle est en tant que Communauté une « créature » devant Dieu qui a son cheminement propre. Quand je prononce ma parole d’engagement (A4Paroles_CVX) en CVX, je reconnais l’appel que j’ai reçu à vivre sur le chemin proposé et j’inscris mon cheminement dans un « Corps apostolique » (A4Apos_CVX) vivant, la Communauté.