Espace membres

prière de l’atelier justice pour le mois de décembre 2020

La prière de ce mois de décembre nous est proposée par Marie-Hélène, membre du tout jeune atelier toulousain.

Entrés en Avent, nous sommes invités à réveiller en nous l’espérance en Celui qui vient dans notre monde troublé, dans chacune de nos vies. Ne nous laissons pas capter par les soucis ou les inquiétudes, au point d’oublier que nous allons vers Lui et qu’Il vient à nous.

Et demandons cette grâce de la joie, joie de Marie, joie des cœurs simples, joie de Jésus qui discerne dans les mots d’Isaïe, sa mission de Fils. Bonne route vers Noël !

Nous vous proposons de prier une, deux…fois pendant le mois de décembre avec la 1ere lecture du 3ème dimanche de l’Avent.

 

Du livre du prophète Isaïe (61, 1-2a.10-11)

« Je tressaille de joie dans le Seigneur »

« L’esprit du Seigneur Dieu est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé annoncer la bonne nouvelle aux humbles, guérir ceux qui ont le cœur brisé, proclamer aux captifs leur délivrance, aux prisonniers leur libération, proclamer une année de bienfaits accordée par le Seigneur.
Je tressaille de joie dans le Seigneur, mon âme exulte en mon Dieu. Car il m’a vêtu des vêtements du salut, il m’a couvert du manteau de la justice, comme le jeune marié orné du diadème, la jeune mariée que parent ses joyaux. Comme la terre fait éclore son germe, et le jardin, germer ses semences, le Seigneur Dieu fera germer la justice et la louange devant toutes les nations. »

 

  • 1ere écoute du texte. Je porte attention aux mouvements à l’intérieur de moi : joie, élan, doute, peur, confiance ….

  • Je lis de nouveau et laisse résonner les mots de la promesse. Je les reçois pour ma vie, pour tous ceux que je croise dans ma vie professionnelle, pour le monde.

  • Je contemple ma journée, ma semaine. J’ouvre grands les yeux, les oreilles, tous mes sens en éveil, sur les germes du Royaume toujours déjà là.

  • Je m’adresse au Seigneur. Je lui confie ce que j’ai reçu, découvert et tout ce qui me préoccupe.

  • Je peux conclure par la prière du Je vous salue Marie, avec elle dans cette attente confiante et féconde.