Espace membres

prière de l’atelier justice – mai 2021

Bach Lan, avocate et membre récent de l’atelier justice, a osé se lancer pour nous aider à prier ; elle nous invite à mettre nos pas dans ceux de Marie, pour accueillir avec elle l’Esprit-Saint. Bon mois de Marie et belle fête de Pentecôte à tous !

Bach Lan nous propose aussi une photo qu’elle a prise de la cathédrale d’Ha Nôi (Vietnam), son pays d’origine.

 

 

 

« Que ton oui soit oui et que ton non soit non » (Jc 5,12)

 

 

« Ce mois de mai, mois de Marie, où le printemps fleurit et la vie renaît, prend un sens particulier en ces temps troublés.
Le mois de mai, dans le temps pascal, nous invite à remettre en marche notre vie spirituelle, à la suite de Marie : « celle qui a cru » (Évangile selon Saint Luc 1,45), celle dont la foi absolue dans la parole de Dieu « jusqu’à la dernière épreuve, n’a pas vacillé » (Catéchisme de l’Eglise Catholique 149)
Se terminant par la fête de la Visitation, ce mois de Marie nous rapproche de la Sainte Mère de Dieu, « première en chemin », pour la prier, la chanter et nous confier à sa médiation pour pratiquer les vertus qui manifestent la vie nouvelle dans la force de l’Esprit.

Suivant l’exemple de Marie, renouvelons notre OUI à Dieu :
OUI Seigneur, je crois en Ton Amour et te laisse me guider sur mon chemin de vie, m’éclairer pour bien discerner à chacun de ses tournants.
Nourris-nous de Ta Justice et fais grandir notre capacité à être juste pour que nous puissions dans notre mission, combattre pour la justice humaine.
OUI Père, j’accueille les événements avec une pleine obéissance sans chercher d’explications à la mesure humaine.
Donne-nous de croire que Tes desseins sont impénétrables pour la simple intelligence humaine et d’accepter que nos lumières simplement « humaines » ne soient pas suffisantes pour pénétrer Tes projets qui nous dépassent.
Donne-nous de garder la foi en Toi qui nous donnes la vraie lumière comme le soleil qui illumine les ténèbres.
OUI Seigneur, je garde foi et confiance dans Ton secours tout-puissant, dans Ta grâce qui viendra toujours à notre aide, dans Ton fidèle Amour qui ne permettra pas que nous soyons éprouvés au-delà de nos forces, qu’avec l’épreuve Tu nous donneras toujours le moyen d’en sortir et la force de la supporter.
OUI, Père, j’accepte de me laisser transformer par Toi en Te confiant mes faiblesses, mes fragilités, mes misères et mes limites.
Donne-nous de dépasser la peur qui conduit à l’exclusion, de nous ouvrir à la complémentarité des différences et à l’unité.
Donne-nous de voir en chaque personne que nous rencontrons, Ta présence.
Donne-nous de voir en chaque être différent, non pas ce qui nous sépare mais ce qui nous unit : cette humanité commune que nous partageons.

OUI Seigneur, je te rends grâce pour le don en surabondance à mon baptême, de Ton Esprit qui me fortifie, me console, m’inspire, me vivifie et me conforte dans une foi vivante et joyeuse.
OUI Seigneur, je te livre mon désir d’être renouvelé par la Grâce de l’Esprit Saint.
Donne-nous la lumière pour sortir de nos « tombeaux » d’incompréhensions, de divisions, de peurs, de tristesse, de blessures qui nous accablent pour que l’Esprit Saint puisse nous renouveler de l’intérieur et que le « neuf » se produise.
Donne-nous d’oser descendre dans la profondeur de notre vérité, dans ce qui est obscur et qui nous fait peur, pour nous rencontrer et Te rencontrer, et nous mettre dans le souffle de l’Esprit Saint qui transforme notre humanité.
Donne-nous de vivre en état de passage pour, de naissance en naissance, naître à la vie d’enfants de Dieu à laquelle nous sommes appelés : passage du contrôle à l’abandon ; passage de la suffisance à la reconnaissance du manque ; passage de la fermeture à l’ouverture ; passage du repli au déploiement ; passage de l’inertie à la marche et au mouvement ; passage du sommeil à l’éveil ; passage de la peur à la confiance et à l’amour.
Donne-nous de travailler les dons de l’Esprit Saint pour les faire croître en nous.

Reprenons la prière mariale offerte par le Pape François dans sa lettre adressée aux fidèles le 25 avril 2020 :
« Sous ta protection nous nous réfugions, Sainte Mère de Dieu. »
…Mère très aimée, fais grandir dans le monde le sens d’appartenance à une seule grande famille, dans la conscience du lien qui nous unit tous, pour que nous venions en aide aux nombreuses pauvretés et situations de misère avec un esprit fraternel et solidaire. Encourage la fermeté dans la foi, la persévérance dans le service, la constance dans la prière.
Ô Marie, Consolatrice des affligés, embrasse tous tes enfants dans la tribulation et obtiens que Dieu intervienne de sa main toute puissante pour nous libérer de cette terrible épidémie, afin que la vie puisse reprendre dans la sérénité son cours normal.
Nous nous confions à Toi, toi qui resplendis sur notre chemin comme signe de salut et d’espérance, o clémente, o miséricordieuse, o douce Vierge Marie. Amen. »