Espace membres

Prière de l’atelier Justice du mois de février 2021

Sainte Odile
©Anne-Laure Laumondais

EN CE DÉBUT D’ANNÉE : OSER LA JOIE ET LA CONFIANCE !

Anne-Laure, juge d’application des peines à Strasbourg, nouveau membre de l’atelier justice, nous offre une prière sous le signe de la lumière, en évoquant Sainte Odile, patronne de l’Alsace.

Le 2 février, l’Église célèbre aussi la fête de la présentation au temple et chante avec Symeon « la lumière qui éclaire les nations ». Laissons-la éclairer nos vies !

« Confiance, lève-toi, Il t’appelle » (Guérison de l’aveugle Bartimée, Marc 10, 46-52)

En ce début d’année où le contexte sanitaire et économique est toujours aussi peu encourageant, où tant de personnes sont dans l’angoisse du lendemain, où la jeunesse souffre du manque de relations sociales, nous pouvons nous même ressentir un fort sentiment de fatigue et de découragement, avec une envie de « baisser les bras », notamment dans l’exercice de notre activité professionnelle.

Or, malgré la morosité qui nous gagne, alors que nous avons célébré, il y a peu, la Nativité – Dieu qui s’est fait Homme et qui accepte de prendre notre condition humaine dans toute ses dimensions – nous pouvons choisir la Joie : celle qui nous fait aimer la Vie envers et contre tout et celle qui nous fait aimer et accueillir chaque personne que le Seigneur met sur notre route.

Sachons également nous réjouir pour toutes les étincelles de lumière que nous ne discernons pas toujours mais qui sont bien présentes, y compris dans les moments les plus sombres.

En Alsace, le Jubilé de Sainte Odile s’est ouvert il y a peu : 1300e anniversaire du départ au ciel de la sainte patronne de l’Alsace. Le Jubilé est un temps de joie et de jubilation dans le Seigneur, qui nous aide, par la prière, à refaire nos forces, et nous invite à changer nos vies malgré les maux et les lourdeurs de notre existence.

Sainte Odile, née aveugle, et rejetée par son père qui souhaite la faire mourir, a retrouvé la vue à la suite de son baptême par l’évêque de Bavière (Erhard) : guérison miraculeuse. « il oignit les yeux d’Odile avec du St Chrême et la Sainte fut délivrée de sa cécité ». Elle a ensuite donné sa vie pour le service des autres en qualité d’Abbesse, refusant tout confort et faisant preuve d’un grand dévouement envers les malades. Elle a également assisté son père jusqu’au bout et invoqué le pardon de Dieu pour qu’il puisse gagner le Ciel.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Prière de février

« Comme Tu l’as fait pour Sainte Odile, dans l’exercice de ma mission au service de la justice où je suis si souvent confrontée à une grande misère matérielle et surtout spirituelle, aide-moi Seigneur à changer mon regard et à porter un regard de bonté et de charité sur toutes les personnes que je rencontre, quel que soit leur chemin de vie.

Seigneur, donne-moi d’ouvrir mes yeux à la beauté du monde, à ne jamais désespérer, à continuer à te faire confiance même quand je me sens perdue, à te remettre tous mes soucis, toutes mes peurs et mes doutes.

Merci Seigneur pour cette vie si belle que tu nous donnes, et pour toutes les traces de ta présence que tu mets sur nos routes et que nous ne savons pas toujours déceler.

Donne-moi Seigneur de toujours porter un regard d’espérance sur le monde pour que s’épanouissent la justice et la paix ».