Espace membres

Création d’un nouvel atelier « local » qui n’a rien de local au sein de l’atelier justice de CVX

L’ « atelier Justice » de CVX se réunissait à ses débuts en session tous les deux ans, mais…

certains de ses membres se rendirent compte au bout de quelques années que cette organisation ne suffisait pas à les aider à relire leur vie (professionnelle ou bénévole) dans le monde judiciaire ou carcéral. Un atelier local, puis plusieurs, se sont donc créés successivement à Grenoble, Paris, Marseille et Lyon. Leurs membres se retrouvaient ou se retrouvent toujours (4 ateliers locaux à ce jour) environ tous les deux mois pour une réunion bâtie sur le modèle des réunions de communauté locale classique (présence d’un accompagnateur, d’un responsable, préparation, etc …). Mais certains membres se trouvant isolés géographiquement de ces centres urbains étaient écartés d’office d’une participation qu’ils auraient pourtant souhaitée. Une expérience d’atelier web à destination des « isolés » fut expérimentée il y a plus d’une dizaine d’années et abandonnée après deux réunions. Le partage par écrit du premier tour avait tendance à s’étirer dans le temps et l’interpellation mutuelle, toujours par écrit, encore plus. Le fait de ne pas nous voir ni nous entendre rendait la communication peu aisée et la confiance était sans doute plus difficile à donner.

La crise sanitaire et l’utilisation généralisée de la visioconférence ont remis la question du soutien des « isolés géographiquement » à l’ordre du jour lors de notre dernière session nationale à la Pourraque à la Toussaint 2020. Nous avions enfin un moyen de nous réunir tous en même temps et d’avoir une communication orale entre nous ! Nous avons donc créé depuis janvier 2021 un nouvel atelier, qui va de Nantes à Strasbourg, Grenoble et Toulouse en passant par Versailles, baptisé à ce jour : « les quatre vents ». Il accueille huit personnes dont un responsable aguerri en CVX et est accompagné par notre accompagnatrice nationale actuelle. Il est composé comme les autres ateliers locaux d’environ une moitié de non CVX et d’une moitié de membres de CVX. Comme les autres, il reflète la diversité de nos métiers : nous y sommes trois avocats (30 à 65 ans), trois magistrats dont un magistrat administratif (40 à 59 ans), une greffière en chef et une éducatrice de la protection judiciaire de la jeunesse.

Après les deux premières réunions (partage de la relecture d’une situation professionnelle récente, de qui est-ce que je me fais proche ?), nous goûtons déjà la confiance et la vérité des échanges qui s’est établie rapidement entre nous, la profondeur de ce qui est dit et un peu de soutien mutuel entre les réunions. Nous rendons grâce pour la technologie moderne qui nous permet de donner corps au besoin de partage et de soutien ressenti depuis si longtemps. La convivialité nous manque cependant et nous avons décidé de nous retrouver physiquement une fois par an lorsque cela sera possible, pour nous connaître mieux. Une nouvelle aventure spirituelle commence donc !

La visioconférence va également nous permettre de rapprocher entre eux tous les ateliers « locaux », en organisant enfin une rencontre entre les responsables et les accompagnateurs de toutes ces petites communautés, réalisant ainsi un désir ancien des différents responsables nationaux de l’atelier justice, de soutien de ces diverses communautés et de partage de leurs richesses.

Nous rendons grâce à Dieu au sein de l’atelier justice de toutes ces avancées qui nous conduisent collectivement à plus d’écoute de son Esprit !

Marc-Emmanuel Gounot