Espace membres

Session « Vivre Laudato Si en famille », à Penboc’h

18 mai 2021. Voilà plusieurs mois que nous cherchons en vain une retraite en famille pour l’été, contexte sanitaire oblige. Alors, lorsque les organisateurs de la session « Vivre Laudato Si’ en famille », thème sur lequel nous essayons de cheminer depuis quelques années, nous annoncent qu’une place s’est libérée, nous nous sommes exclamés : loué sois-Tu ! 

25 juillet 2021. Suite à un orage, comme Penboc’h n’en avait pas connu de mémoire de jésuite, le centre n’a plus d’électricité et la session est sur le point d’être annulée. Le lendemain, les électriciens et les personnels mobilisés rétablissent la situation, nous pouvons être accueillis : loué sois-Tu ! 

27 juillet. Après 1000 km et une année bien chargée, nous contemplons le lever de soleil sur le golfe du Morbihan et découvrons la sérénité et la beauté d’un site tellement propice à la louange. Portés par la bienveillance communicative des organisateurs et participants, et par le soutien logistique (pas de repas à préparer !), nous pouvons ralentir en ce début de vacances familiales et vivre pleinement ce moment de ressourcement : loué sois-Tu ! 

Chaque matin, nous prions tous ensemble puis nous confions nos enfants pour avoir, entre adultes, un temps d’enseignement et de témoignage, suivi d’un temps de réflexion personnelle et d’un temps d’échange en couple. Les enfants vivent entre eux, avec l’aide d’animateurs et d’une équipe de guides, des activités ludiques et un temps de réflexion adapté sur le thème du jour. Chaque après-midi, nous expérimentons en famille un temps de parole et un temps de créativité. La nuit tombant, selon les jours, les refrains de Taizé nous portent, les chants scouts nous animent ou le musique bretonne nous entraîne. Pour ces moments simples et heureux en famille et ces temps d’échanges conviviaux entre familles : loué sois-Tu ! 

31 juillet. Nous repartons, en ce jour de la grande fête de Saint Ignace, notre corbeille remplie des fruits de cette session mais aussi de belles graines à cultiver. 

Comme fruit spirituel, nous avons reçu un nouvel éclairage sur l’encyclique Laudato Si’, marqué par le mystère joyeux de la création où tout est lié, tout est donné, tout est fragile. Nous reprenons conscience du rôle central du dialogue et de la relation, appelés ensemble à cette sobriété heureuse. « On peut vivre intensément avec peu, surtout quand on est capable d’apprécier d’autres plaisirs et qu’on trouve satisfaction dans les rencontres fraternelles, dans le service, dans le déploiement de ses charismes, dans la musique et l’art, dans le contact avec la nature, dans la prière. » (223) 

Comme fruit pour la vie de famille, nous avons goûté au bonheur de prendre soin les uns des autres. Nous repartons avec l’envie de prendre le temps de nous arrêter ensemble, le dimanche, pour mieux nous mettre en mouvement, en famille, vers l’écologie intégrale. 

Enfin, des graines pour vivre l’écologie intégrale ont été semées : nous nous sentons appelés à redonner plus de place à la prière, à vivre nos relations avec toujours plus d’amour, et à prendre soin de la création. Sur ce dernier point, nous avançons par petits pas, dans les choix de transport ou de consommation. Il nous reste encore un beau chemin : loué sois-Tu ! 

Caroline et Arnaud Algrin