Espace membres

Atelier créatif – Journée ESCR du 26 septembre 2020

Crédits photos : Philippe Gardent

Animée par mon goût pour l’expression créative et attirée par une animation différente, je propose un atelier pour la journée régionale PARIS STE GENEVIEVE du 26 septembre, pourquoi pas ?
Est-ce que ça va intéresser un public CVX habitué aux conférences ? J’ai des doutes.
Ce n’est gagné, j’ai déjà essuyé un refus ! Mais le défi me plait .

Nous sommes en avril 2020, je commence à glaner des cartons/supports et des matériaux (graines, feuilles sèches, papiers colorés, laine etc) pour la confection de « compositions » visuelles sur cartons.
Avant la dispersion de l’été, Philippe, membre de notre CL16 et nouveau responsable de l’ESCR, lance une invitation en demandant aux compagnes et compagnons de glaner des matériaux  pendant les vacances en vue de cette journée.

Malgré une parenthèse d’immobilisation/ confinement pendant une bonne partie de l’été à cause d’une triple fracture en montagne,  je reste motivée par la préparation logistique, ça me permet de rester en lien et vivante.
Le jour J, je suis en panne de mots pour la présentation de l’atelier mais tout le monde semble jouer le jeu, ambiance concentrée, calme, méditative, créative mais oui…. sûrement,  au vu des compositions sur cartons qui seront posées devant l’autel avant la célébration finale.

Les fruits :

J’ai eu la  joie de partager mon goût pour la créativité avec d’autres compagnons en rassemblement élargi, c’est une première marche , ça me permet de prendre un risque et de me sentir debout !
Sortir des sentiers battus pour contribuer à rendre vivante la journée régionale .

Mes regrets :

> Pas de bilan, comment connaitre les retours sur cette expérience d’animation ? Tout le monde y gagnerait ! 🙂
> Pas de lien fait entre les «  réalisations » et l’esprit LAUDATO SI ( absence de préparation sur le sens)
Si on en reste à un atelier occupationnel , dommage !
si nous recyclons des matériaux pour en faire de belles choses, nous pouvons aussi transformer l’existant de notre vie. …il y aurait matière à partager du point de vue spirituel …

Ma question :

Quelle est la finalité d’une journée régionale ?

Marie Thérèse

 


 

En préparant la journée régionale du 26 septembre, nous avions l’idée d’organiser des ateliers qui permettent d’associer plusieurs compagnons dans une œuvre de création.

Etant compagnon dans la même CL que Marie-Thérèse, je me suis souvenu que, régulièrement, elle nous parlait de son goût pour le travail manuel, l’utilisation et la récupération de différents matériaux pour réaliser des créations en atelier collectif ou chez elle. Elle nous en avait d’ailleurs montré à l’occasion de réunions de CL. C’est alors que j’ai eu l’idée, que j’ai soumise à l’ESCR, de proposer à MT d’animer un atelier manuel de créations qui seraient portées et présentées en offrande lors de la célébration de cette journée.

Avec les autres membres de l’ESCR, nous pensions que c’était important de proposer aux participants une activité « corporelle » qui permette de s’aérer un peu l’esprit mais qui ait malgré tout un sens par rapport à l’ensemble de la journée.

Nous ne savions pas tellement ce que ça allait donner car c’était une innovation par rapport aux propositions habituelles des journées régionales dans l’ensemble plus « intellectuelles ».

Visiblement, la proposition avait été bien reçue par les participants en amont de la réunion car la collecte des matériaux pendant l’été avait été fructueuse.

Le jour J, une vingtaine de participants ont choisi cet atelier (parmi les trois proposés) de telle sorte que nous les avons répartis dans trois salles afin de faciliter le travail.

Je dois dire que j’ai été émerveillé par la façon très naturelle, spontanée et joyeuse dont les participants se sont emparés de la proposition. Puis il y a eu cette très belle procession des offrandes où les différentes « œuvres » ont été portées et présentées au pied de l’autel pendant la célébration.

J’ai senti que l’ensemble des compagnons contemplaient vraiment la Création et priaient dans l’esprit de Laudato Si.

Même s’il n’y a pas eu d’évaluation formelle, j’ai recueilli plusieurs témoignages remerciant l’ESCR d’avoir fait cette proposition originale et pleine de sens.

Philippe

 


 

Voici comment la proposition a porté ses fruits dans la vie d’une participante :

 

Nous voici revenus à un nouveau temps confiné.

Je voudrais vous partager combien la journée régionale de Paris Ste Geneviève m’aide encore aujourd’hui.

Les œuvres  artistiques réalisées et ces mini-ateliers de création m’ont donné le goût de la création. Moi qui suis vraiment une artiste en herbe, me voici entrain de reproduire de magnifiques photos de bord de mer en aquarelles et/ou tableaux, décorant mon coin salon-salle à manger avec les branchages naturels rapportés de notre journée CVX, alliés à de belles feuilles rouges glanées au parc Kellerman samedi dernier.

Durant le premier confinement ce lieu chez moi qui vis seule était devenu le cadre de la liturgie domestique. Grâce aussi aux conseils simples du Père Philippe Marsset pour vivre la période préparatoire de Pâques notamment le Triduum Pascal et Pâques.. a partir des Rameaux.

Les épis de blé et branches sombres sèches rapportées de la rencontre régionale me rappellent la communion vécue ensemble et qui demeure par les liens différents… La revue Vie Chrétienne, les réunions de nos communautés locales par téléphone, les liens d’amitié subsistant avec les membres de nos anciennes CL avec la Paix du Christ envoyée par WhatsApp devant la messe du Jour du Seigneur, la formation des accompagnateurs qui nous rassemble par zoom; le réseau communautaire lorsqu’on vit seul(e).

Merci donc à l’équipe service et à tous ceux qui l’ont aidée !

Et donc merci aussi à Marie Thérèse.

Sophie

Mots-clés :