Espace membres

3ème fiche : LA CONVERSION ECOLOGIQUE

Télécharger la fiche (format PDF)

NOUVEAU : Télécharger la fiche EN GROS CARACTÈRES (format PDF)

A l’occasion de la crise sanitaire que nous traversons actuellement, nous avons sans doute pris davantage conscience de l’urgence écologique.

 

 

 

Comme pour les fiches précédentes, il ne s’agit pas pour vous de traiter tous les points, mais de faire un choix parmi les différentes propositions.

 

Crédits image : Nikolaas Sintobin

N’hésitez pas à élargir ces réflexions autour de vous, notamment auprès des membres de la famille ignatienne qui seront au Rassemblement.

Textes proposés pour la prière, au choix :

La Parabole du semeur : Lc 8,4-8
S’abandonner à la Providence : Lc 12,22-32
Figuier stérile : Lc 13,6-9
Laudato si’   Prière pour notre terre, LS 246

Chants :
Laudato si’ o mi Signore Laudato Si chemin neuf  ou Laudato si zoom confinement
Cantique des trois enfants Abbaye de Tamié

Pistes pour le partage


« Le monde est plus qu’un problème à résoudre, il est un mystère joyeux que nous contemplons dans la joie et dans la louange » (Laudato si’, n° 12).

1a) Qu’est-ce que l’écologie pour moi ? Qu’est-ce que je fais pour me documenter et avoir une opinion éclairée sur ces questions ?

Nous vous proposons quelques pistes (écrits et audio). Vous avez certainement d’autres échos, lieux d’information etc. à commencer par la revue Vie Chrétienne (janvier-février 2021). Tous dessinent une bibliothèque riche, parfois dramatique, avec aux extrêmes ceux qui voient l’effondrement de notre manière de vivre (les collapsologues¹) ou, au contraire, une bibliothèque ouverte à l’espérance. Nous vous suggérons de chercher, écouter.

« Plus nous aurons un paysage clair des causes, plus nous pourrons être pertinents pour tisser des horizons de sortie de crise » (Pablo Servigne²)

Nous vous proposons par exemple la réflexion de Jean-Marc Jancovici³ : par des preuves scientifiques et un discours argumenté, il nous montre comment la décroissance est inévitable et va donc engendrer des révolutions. Cette vision réaliste n’est pas désespérée si l’on accepte d’être dans l’action.       Voici une vidéo : Jean-Marc Jancovici 28′

Si cela vous paraît long, nous vous suggérons soit les 5 premières minutes – un exposé factuel technique et inquiétant (mais c’est la réalité) ; ou des réflexions sur la neutralité carbone (minutes 11 à 12) ; un point sur les énergies « faussement ? » renouvelables (minutes 14 à 15) ou les 2 dernières minutes où il explique que la COVID a agi comme un réveil matin et qu’elle est un accélérateur de la crise écologique.

Vous pouvez aussi lire le très bon article (plein d’espérance) paru dans la revue Etudes de novembre 2020 : Article d’Etudes sur le Campus de la transition Novembre 2020

Ou aller voir ce lieu sur leur site internet : Campus de la Transition

1b) Quelles sont en communauté nos références, les personnes qui nous ont influencés sur ce sujet (Pablo Servigne / Pierre Rabhi / Greta Thunberg, etc.) ? Comment les jeunes générations nous poussent-elles en avant ?

Au-delà de s’informer, d’écouter des voix efficaces, persuasives ou que l’on peut trouver exagérées, il y a les gestes que nos voisins, nos compagnons, CVX, notre entourage posent.

 

2) Qu’est-ce que je fais concrètement pour préserver la « maison commune » ?

Quelles sont les choses que j’ai déjà modifiées, dans ma façon d’être et d’agir vis-à-vis de ces questions écologiques ? Est-ce que j’accepterais encore de changer mon « logiciel de référence »⁴ ? A quelle conversion je me sens appelé, dans les petits pas, mais aussi peut-être dans des décisions plus radicales ?

Voici deux vidéos sur la question de la gestion des déchets pour réfléchir à ce qui doit changer dans notre vie :

Je peux aussi aller regarder les 149 propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat. Elle a eu pour mandat, en 2019, de définir une série de mesures permettant d’atteindre une baisse d’au moins 40 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 dans un esprit de justice sociale. Je peux présenter à mon équipe un objectif qui retient mon attention : 149 propositions pour le climat

Allons aussi voir ce qui se fait déjà pour changer nos manières de faire et être :

A Saint Hugues de Biviers, regarder l’interview de Vincent Bret le maître de maison (extrait de l’émission « Jour du Seigneur » du dimanche 24 janvier 2021 sur France 2) : Au pied de la Chartreuse Se laisser inspirer

Voici une dernière vidéo, sur le label Eglise verte : une démarche œcuménique qui engage les chrétiens à agir : Eglise Verte

Quelles sont mes réactions après avoir vu une ou plusieurs de ces vidéo(s) ?

3) Sur un plan spirituel :

« Que nos luttes et notre préoccupation pour cette planète ne nous enlèvent pas la joie de l’espérance » (Laudato si’, n° 244).

Cette conversion écologique, appelée entre autres par François dans Laudato si’, nous appelle à une prise de conscience : comment réagissons-nous à ce que nous voyons ? Nous pouvons faire l’exercice autour de photos de qualité, qui sont soit belles soit dramatiques, et qui peuvent aiguiser notre compassion, sidération, révolte… et nous mettent alors en chemin ? Bibliothèque de photos

Nous vous avons proposé nombre de ressources, et il y en a tant d’autres : pourquoi une si immense bibliothèque et apparemment si peu de changements ? Habiterions-nous sur des « planète Terre » différentes ?

Comment ma vie de foi est-elle habitée par cette alternance, cette dichotomie, cette ambivalence qui marquent notre époque ?

La spiritualité ignatienne m’aide-t-elle à résister aux chants de désespérance de tant d’acteurs? Comment concrètement ?

Action concrète


Dans le sillage des Colibris⁵ (voir Mouvement Colibris), nous nous partageons, en Communauté Locale, les bonnes idées, les trucs, les astuces qui nous permettent de nous mettre en marche vers une autre façon de vivre. Nous pouvons aussi décider de suivre ensemble ce MOOC qu’ils nous proposent : MOOC Zéro Déchet

Retenons ce moyen mnémotechnique, la règle des 5 R : Refuser, Réduire, Réutiliser, Réparer, Recycler, pour apprendre à combattre notre consumérisme intérieur.

Nous pouvons reprendre à notre compte le sous-titre du livre de Julien Vidal :
« Soyons le changement que nous voulons voir dans le monde. »⁶

 

Le 3ème verbe de montée vers le Rassemblement

Accompagner


Notre spiritualité nous ouvre à l’accompagnement. Comment réutiliser les outils qui sont les nôtres pour accompagner ceux qui nous entourent et passer du catastrophisme à l’espérance ? Par exemple, que répondre à ceux qui voient l’avenir de façon désespérée ? Comment poursuivre le chemin de conversion ouvert par l’écologie ?

Après les 3 verbes de Buenos Aires : Partager, approfondir, sortir, le Rassemblement Ignace 2021 à Marseille cherchera à nous faire goûter l’articulation très forte entre les Exercices spirituels et l’écologie autour de cinq verbes : prendre l’initiative, s’impliquer, accompagner, fructifier, fêter.

Cinq verbes à vivre chaque jour durant le Rassemblement, qui donneront le rythme, pour planter des graines, donner envie de sortir, d’aller au large avec Ignace. On vous en dira plus la prochaine fois !

 

___________

¹ De l’anglais « collapse », effondrement.
² https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/collapsologie-pablo-servigne-raphael-stevens-plus-nous- aurons-paysage-clair-causes-plus-nous-pourrons-etre-pertinents-tisser-horizons-sortie-crise-85077/
³ Du cabinet Carbone 4, cité dans le numéro 69 de la revue Vie Chrétienne.
⁴ Eric Charmetant, Jérôme Gué, Parcours spirituel pour une conversion écologique, L’appel de Laudato Si’, Editions Vie Chrétienne 2020, p. 37.
⁵ Pierre Rabhi : vivre mieux sans croissance (extrait)
Cela commence par moi. Soyons le changement que nous voulons voir dans le monde, Seuil, 2018.

Mots-clés : ,