Espace membres

La communauté pleure Marie Claire Lereboullet

Avec deux mandats en équipe nationale, une présence active à CVX Educ, une mission d’assistante de communauté régionale, Marie Claire a beaucoup donné à la communauté.

Jeudi 30 juillet au soir, est décédée Marie Claire Gilles-Lereboullet avec qui j’avais travaillé et partagé la charge de l’équipe service nationale de CVX entre 1995 et 1999. Nous étions quatre dans cette équipe. Je reste le seul laïc vivant de cette équipe, Didier Tiberghien au poste de trésorier national  étant décédé dans une trop grande discrétion en janvier 2016.
Marie Claire avait 59 ans. Encore trop jeune pour partir et si vivante, si ouverte au monde, si généreuse avec ses nombreux amis. Si appliquée et empressée  qu’en partant un 30 juillet, elle précède dans le calendrier saint Ignace d’une journée (à quelques siècles près) et le double sur le poteau pour rejoindre le Père.
CVX-France peut rendre grâce de ce que Marie-Claire a su lui donner. Deux mandats successifs de 4 ans dans l’équipe service nationale entre 1991 et 1999, puis responsable et animatrice de nombreuses sessions de formation  au début des années 2000, également une des fondatrices de l’Atelier CVX Educ dont elle a participé à l’animation des sessions  pendant de nombreuses années (c’est là, à Biviers, qu’elle se rapprochera de celui qui va être son mari, Dominique Gilles, un des fondateurs de l’atelier CVX-Justice lui aussi en session d’été à Biviers), enfin assistante de la région CVX de Paris-Nord.
Marie Claire était passionnée par son métier d’enseignante et elle lui redonnait le meilleur reçu de la spiritualité ignatienne qui inspirait toute sa vie depuis une retraite au cours de laquelle elle avait découvert ce trésor. Organisée, méthodique, tout en étant créative, attentionnée, enjouée et chaleureuse, elle savait, en se gardant de prendre la première place,  être efficace dans la bonne humeur, cherchant et trouvant le meilleur dans ce qui ne l’était pas a priori, ne comptant pas ses heures et multipliant les amitiés et les occasions d’accueil et de rencontre. Certains se souviennent de beaux anniversaires inattendus.
Je pleure son départ  … je  rends grâce pour sa vie si pleine et si totale. Ces trois dernières années, elle a combattu la maladie avec une grande énergie sans jamais perdre le sourire qui l’illuminait. Elle a été pleinement vivante jusqu’à hier soir où elle était hospitalisée à Paris à Jeanne Garnier depuis 2 mois environ, sachant souligner les petits gestes des soignants qu’elle appréciait .
Nous partageons la peine de Dominique, son mari qui l’a accompagné avec grand soin et amour tout au long de sa route.

Dominique HIESSE
CVX -Lyon Sud

 

Ses funérailles ont été célébrées le mardi 11 août 2020 à 10h en l’église saint Dominique à Paris 14e.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer