Espace membres

Connaissez-vous CVX montagne et randonnée ?

Le groupe s’est formé en 1996 à l’issue d’un week-end CVX jeunes île de France.
A ce jour nous comptons plus de 300 inscrits venant des quatre coins de France.
Des séjours (week-ends ou semaines) sont proposés mais aussi des journées le temps du week-end.
CVX montagne et randonnée s’adresse à toute personne désirant découvrir la spiritualité ignatienne, qu’elle soit membre ou non de CVX.
Comme dans une réunion CVX, des temps de prière, de partage, et de relecture sont vécues au cours de la journée ou du séjour.

Ce que nous partageons : le goût de la montagne et le désir de vivre dans le partage (matériel et spirituel) et la simplicité.

Si vous voulez avoir plus d’informations vous pouvez envoyer un mail à cvxmontagne@gmail.com
ou contacter Evelyne MARGIER (06 15 36 29 51) ou Emmanuelle FAYARD (06 10 19 35 15), coordinatrices de CVX montagne & randonnée.

 

– TÉMOIGNAGE –

Au grand air, le bonheur d’un chemin d’humanité

Accueillis dans le chalet Frère Soleil au Casset près de Monêtier les Bains, nous nous retrouvons à dix-sept pour vivre une semaine dans le massif des Ecrins, fin juillet 2020.

Je goûte la « vraie » montagne. Moi qui viens de Normandie, cela me change de la plaine de Caen et du bocage ! La diversité des départs de randonnée m’ouvre à une Création majestueuse et toujours inattendue. Je me souviens…

Je me souviens de la balade en balcon à partir du col du Lautaret les yeux attirés par les neiges éternelles, les glaciers et le lac blanchâtre.

Je me souviens d’un champ fleuri d’épilobes…

Je me souviens du premier temps spi’ au cœur de la montagne… et je rends grâce pour tant de beautés respirées dans la Nature !

Les deux organisateurs se complètent avec en commun la conduite des randonnées carte à la main et l’esprit de service. Pierre est davantage à l’intendance avec d’excellents produits à nous mettre sous la dent – et avec sa topette de chartreuse… – Michel veille sur la dimension spirituelle. La traditionnelle prière de CVX montagne nous permet de nous élancer vers des dénivelés de pentes entre 500 et 900 mètres quasi quotidiens.

Je découvre des Compagnons hommes et femmes répartis en mixité de manière équilibrée. Un climat de très grande bienveillance anime chacun.  Environ un tiers des participants sont hors communauté locale CVX. Nous veillons les uns sur les autres lors de nos randonnées à la journée. S’il me manque un bâton pour descendre du lac de l’Eychauda (2514m) vers le Pas de l’Âne, quelqu’un m’en prête un. Un partage simple et fraternel. Confiance et lâcher prise sont au RDV de toute rencontre avec moi-même et entre moi et l’autre.

La proposition de s’inscrire pour un temps spécifique en amont du séjour est lumineuse. Je me suis sentie propulsée pour aller à la rencontre de celles et ceux qui m’ont été donnés cet été. Une manière concrète pour me mettre en perspective d’incarner une co-participation. J’ai eu grand plaisir à préparer avec mon binôme -l’autre Bénédicte- l’un des deux temps de partage de la semaine. De plus, j’étais de celles qui ne connaissaient personne. Les sept ou huit nouvelles personnes ont tôt fait de s’intégrer notamment en préparant les dîners délicieux. Toute une intendance avant et pendant le séjour, gage de réussite. Merci aussi à Olivier !

Il nous faut donner de nos forces, poser des efforts pour marcher et vivre ensemble. Et nous sommes récompensés par les paysages, les paroles échangées en chemin. J’ai aussi entendu des expériences de vie touchant la miséricorde de Dieu. Je rends grâce pour chacun, Evelyne, Béatrice, Gilles, Marie Sophie, Jean -Philippe, Isabelle, Elisabeth, Vincent, Philippe et notre dynamique Marie avec son œil d’artiste photographe. J’aime aussi lui montrer mes photos. Une manière de voir le monde… de la fleur à nos pieds aux cimes acérées. J’ai aussi été enchantée par une veillée libre chantée autour de Thierry à la guitare. Le soir je relis ma journée en regardant mes photos et à J + 2 mois, je revisite ce séjour en écrivant ces quelques mots.

Au final, je suis repartie avec la force du chant de l’eau de le Guisane. Son refrain fait son chemin en moi :  écoute en toi la source des eaux vives. J’ai pris un grand bol d’air ressourcée physiquement, psychiquement et spirituellement. C’est carrément du bonheur. Merci !

Bénédicte Duhamel

 

 

 

 

Mots-clés : , ,