Espace membres

Rencontre en ligne des Eurolinks* avec l’Euroteam

« Nos cœurs n’étaient-ils pas brûlants ? » Luc 24, 33

En tant que « fils et filles de St Ignace », nous sommes appelés à discerner ce que cette expérience du confinement signifie pour nous et comment nous pouvons la relire comme une invitation à « trouver Dieu en toute chose ». La CVX aussi est touchée par le Covid-19, par des décès.

Afin d’approfondir notre discernement et de partager nos expériences, l’Euroteam a souhaité réunir tous les Eurolinks pour une rencontre en ligne en cette période très particulière.

Nous avions deux questions à travailler en amont avec nos communautés nationales :

  • « Comment interprétez-vous, en tant qu’individu et en tant que communauté nationale, la situation que vous expérimentez dans votre pays et dans le monde entier pendant la crise du Corona ? »
  • « Comment la spiritualité ignatienne, et CVX en tant que communauté, peut aider à adresser les challenges que la pandémie présente aux individus, à la société dans votre pays et en Europe ? »

Sur les 21 Communautés Nationales en Europe, 18 étaient représentées. Deux membres de l’ExCo mondiale nous ont rejoints. La langue d’échange était l’anglais.

Après un temps d’accueil et de prière tous ensemble, nous avons été répartis en petits groupes de partage : l’un en français, tous les autres en anglais.

De mon petit groupe de partage, il est ressorti que le confinement est un temps de ralentissement. Nous expérimentons de nouvelles choses, de nouveaux moyens de nous « rencontrer », de rester en contact. Cela ouvre la communauté. Les relations sont différentes. Nous vivons notre foi de manière plus profonde.

D’après nous, la CVX peut offrir ses outils de discernement et de relecture au monde, aussi bien dans notre entourage proche mais aussi dans l’Eglise et la société plus largement; ceci afin d’envisager le retour dans un monde meilleur, discerner ce que nous apprenons du confinement.

 

De retour en grand groupe, chaque petit groupe a partagé le fruit de sa réflexion. Nous avons ressenti qu’il était bon d’être en lien, de continuer à créer la communauté. Même si nous souffrons tous d’un manque de lien social, nous gardons espoir.

Comme nos pays ne sont pas touchés au même niveau par le Covid-19, le confinement semblait exagéré pour certains. Cependant, nous nous posions tous cette question : que mettre en place, en tant qu’ignatiens ?

 

Denis Dobbelstein et Manuel Martinez, respectivement président mondial et secrétaire exécutif mondial, nous ont interpelés. Nous devons continuer d’accomplir le corps ignatien apostolique. La situation sera différente après le confinement. Quelle est la vie que je souhaite pour la suite ? En CVX, nous avons la chance de pratiquer le discernement. C’est à nous, membres et communauté, de le proposer rapidement à l’Eglise et au monde; car nombreuses seront les personnes prêtes à réfléchir à une nouvelle manière de vivre, meilleure, plus responsable. Nous avons une petite fenêtre de tir, à la sortie du confinement.

Alors allons plus loin : maintenant agissons ! Il est temps de partager notre trésor.

Marie-Emmanuelle Reiss, Eurolink

 

*Eurolink = une personne de chaque communauté nationale européenne faisant le lien avec les autres communautés.

Mots-clés :