Espace membres

Ne pas repartir « comme avant »

Chers amis, ce petit mot pour lancer le débat et essayer de faire bouger les lignes…

Il y a beaucoup de souffrance autour de nous mais aussi beaucoup de dévouement et de gestes spontanées de solidarité et de fraternité. Le confinement nous amène à une prise de conscience :

  • De l’agitation (souvent superficielle) de nos vies
  • De l’importance de la cellule familiale et des relations familiales et amicales
  • Des déplacements inutiles et des vertus des moyens modernes de communication sans déplacement,
  • Etc…

Alors souvenons-nous de tout cela pour ne pas repartir trop vite « comme avant »

On a souvent entendu la question : « comment sortir du confinement pour ne pas risquer une seconde vague de la pandémie ? »

C’est une bonne question, mais j’aimerais la compléter par celle-ci :
« comment sortir de cette pandémie sans retomber dans les travers qui ont permis que cette pandémie se développe et fasse tant de mal ? »

Autrement dit, comment prendre, pendant que nous avons cette pandémie bien en tête, des décisions permettant de faire évoluer notre société mondialisée libérale, qui n’obéit plus aux hommes mais aux ordinateurs, programmés selon les lois de la finance ?

Il y a déjà, depuis de nombreuses années, des alertes sérieuses : réchauffement climatique, diminution de la biodiversité liée à la pollution, cancers et autres maladies provoquées par les pesticides et les produits chimiques…..

Il y a bien, dans certains pays, une prise de conscience et des modes de consommation et des comportements qui évoluent (circuits courts, recyclage, …) mais le compte n’y est pas et les scientifiques continuent d’alerter…sans beaucoup d’écho .

Et survient cette pandémie, qui touche en quelques mois toute l’humanité : 4 milliards de personnes confinée et l’économie mondiale à genoux !

Il me semble qu’une source d’inspiration existe avec l’encyclique  Laudato Si : rappelons-nous que lors de sa parution, ce texte avait été salué par tous les spécialistes de la question.

Elle invite tous les acteurs à modifier leurs comportements et donne des pistes de réflexion :

– aux personnes en responsabilité de gouvernement, qui sont invitées à :

  • Lutter contre la spéculation financière (l’empêcher et/ou la taxer)
  • Développer une économie plus respectueuse de la planète
  • Agir pour le développement de tout l’homme et de tous les hommes
  • Agir pour une vraie aide au développement des pays du Sud
  • Etc…

– aux citoyens et consommateurs, qui sont invités à modifier leur état d’esprit et leur comportement de consommateurs

Merci de vos commentaires et suggestions qui viendront enrichir la liste ci-dessous !

Bien cordialement,
Gérard, 8 avril 2020

Quelques liens utiles  :

Quelques contributions écrites :