Espace membres

Relecture de l’Assemblée de la Communauté

Voici la relecture de l’Assemblée de la Communauté 2019, que Christophe Coiffier, qui y représentait notre région No Boc (Nord-Ouest Bretagne Occidentale) nous a confiée. L’ESCR de notre région a dialogué avec Christophe, afin d’en tirer l’inspiration :

Je vous transmets mon récit des 5 jours que j’ai passé à Angers avec nos compagnons de CVX de toutes les régions de France.
Ce fut pour moi un très beau temps de communion, de rencontres multiples, d’approfondissement de ma connaissance de la communauté.
Des journées très denses de 8 h à 22 h 30 ! Dans l’écoute jusqu’au bout !
Beaucoup de joie à découvrir et à partager.


Jour 1

Le premier jour était consacré à « faire assemblée ». Le matin, après l’accueil de tous,
nous avons constitué des communautés d’assemblée, composées chacune d’une dizaine de compagnons.

Deux rencontres furent programmées :

  • une pour se découvrir les uns les autres.
  • Une autre pour partager sur les points de vigilance et les points à garder dans la CVX.

Chaque communauté a fait un retour en assemblée plénière le soir.

L’humour fut présent lors de cette journée : l’histoire de l’ESCN a été racontée au format
de la genèse. Des clowns sont intervenus tout au long de la journée, ce qui a ravi l’assistance.

Jean-Luc Fabre a présenté l’histoire de l’assemblée de la communauté et Brigitte Jeanjean nous a fait un retour de l’assemblée mondiale. Le soir, l’évêque d’Angers a fait une
intervention sur le rôle des mouvements d’Eglise.


Jour 2


Ce jour était consacré à la contemplation de la communauté. Après un exposé de l’accompagnatrice de l’assemblée (Sœur Michelle Marchant) dans laquelle elle
a exposé comment le Christ nous rejoignait dans nos blessures et comment la prière était un renoncement, le nouveau trésorier nous a fait un point sur les finances et le déficit de 860 000 € de l’année 2018.

L’explication de cette mauvaise situation financière est double :

  • amateurisme total dans la tenue des comptes par le passé
  • gouvernance CVX ne permettant pas un contrôle efficace des dépenses engagées : 2 entités juridiques constituent le cadre juridique de CVX ( une association de droit canon et une association loi 1901, qui ont des règles de fonctionnement qui ne se superposent pas)

De nombreuses questions ont été posées.

Ensuite ce fut le temps de déambulation. J’ai présenté 3 fois l’expérience bretonne. Les participants ont été impressionnés par le résultat de nos élections, ils ont beaucoup aimé le logo et les paroles des compagnons. De nombreuses régions n’arrivent pas à appeler des ESCR.

L’après-midi, ce fut à mon tour de déambuler dans 6 CR :
Arras Lille : comment donner du goût à la communauté régionale de se retrouver, recours à l’ESDAC pour organiser un week-end
Angoulême/ Périgord + Paris Etoile : actions mises en place pour donner envie aux compagnons de s’engager
Lyon sud : une communauté locale a souhaité organiser à la manière de CVX un débat dans le cadre du grand débat
Essonne : ils ont présenté toutes les sollicitations qu’ils avaient de leur diocèse (messe
chrismale, accompagnements divers, s’occuper des jeunes)
Montpellier : université 2019 sur les migrants

Ensuite, nous nous sommes retrouvés en communauté d’assemblée pour partager sur les attitudes nouvelles que pourrait adopter la CVX.
Les partages sont revenus beaucoup sur les finances. Les échanges ont été restitués en
assemblée plénière.
Ensuite, un nouveau point sur les finances a été réalisé : ce qui a déjà été mis en place et ce qui reste à faire.

Le soir, François Boëdec, le provincial jésuite de la province Europe Occidentale
Francophone, est intervenu sur les points suivants :
– les grâces rendues à CVX pour aider ses membres à s’unifier au Christ et à s’engager
dans le monde
– les points de vigilance pour la CVX : tension entre le cadre et la liberté (appel à la
simplicité et à la souplesse) et importance de la joie (la joie est la signature de l’amour qui se donne, selon Paul Legavre)
– les points communs entre CVX et la compagnie de Jésus : promouvoir les exercices et le
discernement, marcher avec les pauvres, prendre soin de la maison commune, aller vers les jeunes


2 annonces :
– appel de Hervé Le Houérou pour remplacer Jean-Luc Fabre à partir de septembre
– congrès CVX à la toussaint 2021, où sera rassemblée toute la famille ignatienne pour fêter
les 500 ans du boulet de Pampelune et les 400 ans de la canonisation d’Ignace et de François-Xavier

Jour 3

Les rédacteurs des orientations ont présenté la première version du projet de texte.
une conversation spirituelle a suivi. Des pardons ont pu être entendus sur les difficultés financières.
Ensuite, nous avons partagé 2 temps en communauté d’assemblée :
– les nouvelles vocations de la CVX
– les freins de la CVX
La restitution s’est faite sous forme de « statues humaines » figurant les freins.

Un membre de l’assemblée mondiale a partagé ce qu’il a vécu à Buenos Aires : maîtrise et
démaîtrise, accorder / approfondir / sortir.
En fin de journée, l’ESCN a proposé de lancer une mission sur 3 ans pour faire un point sur les modalités de gouvernance de la CVX.

Jour 4

Cette journée fut consacrée à l’assemblée générale proprement dite de l’association CVX
avec présentation du rapport moral et financier de l’association et un budget prévisionnel.
Les rédacteurs ont proposé une rédaction amendée du projet d’orientations de la CVX.
Une nouvelle conversation spirituelle a suivi.
Le soir, une fête a été organisée dans laquelle la CVX a remercié Jean-Luc Fabre pour son
service.

Jour 5

Le texte final des orientations a été présenté et a été approuvé unanimement par
l’assemblée. Ce texte va être expédié à tous ceux qui sont en service dans la CVX.

En synthèse :
– rappel de la vocation de CVX d’aider ses membres à grandir dans la spiritualité ignatienne
(discernement, accompagnement, exercices spirituels…)
– en s’appuyant sur ces outils, s’engager dans le monde vers les frontières : les jeunes,
les chercheurs de sens, la famille, l’écologie, les plus pauvres, les migrants
– priorité est mise sur les outils
– chaque CL doit s’approprier ces outils pour aller vers ces frontières
– l’action de chaque CL devra être remontée à l’ESCR et l’ESCN afin de les partager avec
l’ensemble de la communauté et devra être source d’inspiration pour les autres
– ne pas attendre des actions de l’ESCN, le mouvement doit être ascendant et non descendant
– appel à la responsabilisation des CL tant sur le plan de leur engagement dans le monde que sur le plan financier (1 200 compagnons ne contribuent pas financièrement, la communauté dépense 233 € chaque année par compagnon et la contribution moyenne s’élève à
170 € par compagnon)

Fort de tout cela, je formule les propositions suivantes pour notre CR :
– travailler le sentiment d’appartenance des compagnons à notre communauté
– renforcer la dimension régionale entre les compagnons bretons
– développer des outils  d’échange entre les CL bretonnes avec des formes à inventer (conférences téléphoniques, outils numériques, réseaux sociaux, journées de rencontre, actions partages entre CL….)

Au plaisir de vous entendre ou de vous voir.

Bien fraternellement.

Christophe

J’espère vous avoir partagé le maximum par le présent message.
Il est vrai qu’il est peu teinté de mes motions intérieures. J’ai traversé ces 5 journées
dans la joie, la paix, la fierté d’appartenir à CVX.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer