Espace membres

#Promesse d’Eglise : une réflexion renouvelée sur l’Église de France

Eric et Hervé, membres de l’équipe service de la Communauté national (ESCN) nous décrivent Promesse d’Église, initiative qui répond à la lettre au Peuple de Dieu.

« Message personnel ! » : si, membre de CVX, vous allez à Lourdes avec votre évêque, pouvez-vous s’il vous plaît nous en informer par mail auparavant, pour faciliter là-bas une rencontre entre membres de la Communauté ?

Le 20 août 2018, dans le contexte de mise au jour des scandales des abus sexuels, de pouvoir et de conscience dans l’Église, le pape François envoyait une Lettre au peuple de Dieu dans laquelle il encourageait les baptisés à s’engager « dans la transformation ecclésiale et sociale dont le monde a tant besoin ».

C’est dans cet amphithéâtre du Sanctuaire de Lourdes que se réuniront les évêques pour l’Assemblée plénière, à laquelle seront conviés deux baptisés de chaque diocèse les 5 et 6 novembre prochains.

En réponse, le CCFD-Terre Solidaire et les mouvements associés au sein de sa collégialité, en lien avec la Conférence des évêques de France (CEF), ont engagé une démarche pour faire des propositions à l’Église de France. Après deux rencontres au premier semestre, qui ont permis de poser un cadre pour cette réflexion, nous nous sommes retrouvés à la troisième rencontre de ce groupe de travail et d’échange Synodalité (du grec synodos, marcher ensemble).

Cette initiative prend également appui sur l’invitation du Pape François, qui dès 2015, à l’occasion du cinquantième anniversaire du Synode des évêques, soulignait : « la demande de faire progresser, dans notre Église, la concertation, l’écoute mutuelle, le recueil des expériences, le goût de la mission partagée s’entend à tous les niveaux ».

Le mouvement prend de l’ampleur dans l’Église de France. Il associe aujourd’hui une trentaine de mouvements d’Église et vise à s’élargir. Le but est d’éclairer l’avenir de l’Église et d’enrichir sa gouvernance en permettant à chacun de mieux y trouver sa place, de s’y sentir reconnu.

Lors de cette troisième rencontre, il s’est agit de trouver un nom plus accessible à cette Synodalité. Le choix s’est porté sur Promesse d’Église. Des groupes de travail ont été librement constitués avec la cinquantaine de participants des mouvements présents et de l’équipe de la CEF, sur sept thèmes : l’égale dignité des baptisés, une Église plus synodale, la place des femmes, le souci des plus vulnérables, la lutte contre les abus, le mode de vie des clercs et leur formation et l’Église et ses périphéries.

Le travail est maintenant concrètement lancé et la prochaine étape sera lors de l’Assemblée plénière des évêques, à Lourdes en novembre prochain. En effet, Mgr Éric de Moulins-Beaufort, Président de la CEF, a proposé au groupe un temps lors de l’Assemblée pour rendre compte de ce que nous (soit les mouvements, communautés et associations…) vivons, espérons et appelons de nos vœux, notamment l’association de nos évêques à nos travaux et pourquoi pas leur déclinaison dans les diocèses ou provinces, en lien avec nos organisations.

En parallèle, les évêques ont été invités par Mgr Moulins-Beaufort à venir accompagnés de deux baptisé.e.s pour les premières journées de l’Assemblée plénière. Des compagnons nous ont informés avoir été appelés pour ce déplacement. N’hésitez pas à vous faire connaître pour que nous puissions aussi échanger et relayer aussi vos expériences sur ce temps fort de l’Église en France…

Hervé et Eric, membres de l’équipe service de la Communauté nationale (ESCN)

Nous venons de recevoir une lettre de CVX mondial sur le même sujet, de la place des laïcs

Nous vous invitons à en prendre connaissance, cela peut être un bon support de réunion  >> cliquez ici

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer