Espace membres

Mois de la Création : une halte spirituelle CCFD-Terre Solidaire, CVX et Saint-Hugues

 

Laudato SiCe dimanche 8 septembre 2019 nous nous sommes retrouvés 90 personnes à Saint-Hugues pour une halte spirituelle organisée conjointement par le CCFD-Terre Solidaire Isère, la Communauté Alpes-Dauphiné Grenoble, Saint-Hugues, le service Diaconie du Diocèse et RCF Isère.

Le thème choisi « Planète en danger et spiritualité, espérance ou  résignation? » s’inscrivait dans la suite du Forum international « Bien Vivre – quels indicateurs pour inventer demain » organisé en  juin 2018 par le CCFD-Terre Solidaire, la Metro et la Ville de Grenoble, avec notamment un atelier sur la « place de la spiritualité dans nos vies».

Fabien Revol, théologien spécialiste de l’écologie à l’Université catholique de Lyon nous  a aidés dans notre réflexion, se référant souvent à l’encyclique du pape François « Laudato si’ ».

Après son intervention, un temps de réflexion personnelle (Comment je suis relié à moi, aux autres, à la nature, à Dieu ? Qu’est-ce que spiritualité veut dire pour moi ?), puis des ateliers pour partager ont été proposés. L’après-midi en grande assemblée, les animateurs ont restitué un mot-clé et une amorce de convergences, d’ouvertures souvent très concrètes ou de sujets de débat issus des ateliers avant un dialogue riche entre participants et intervenant.

Saint Hugues de BiviersLa beauté de l’interdépendance entre les êtres créés, source d’espérance y compris pour les non-croyants a été évoquée. Nous avons été interpellés sur l’enjeu, dans notre conversion au Christ, de découvrir que notre vocation chrétienne doit, par amour pour les créatures, nous réveiller pour agir pour la Création, pour nos frères et soeurs en humanité.

Nous avons terminé cette belle journée par la célébration eucharistique et la « prière pour notre terre » du pape François alors que la première neige couvrait les montagnes.

Nous nous sommes réjouis de la belle diversité des participants (des générations, des femmes et des hommes, des militants et des personnes qui découvraient à la fois Laudato Si’ et Saint-Hugues). Une suite à cette journée est envisagée.

Marie-Colette, membre de la Communauté Alpes-Dauphiné Grenoble et Jean-Louis pour le Centre Saint-Hugues

Mots-clés : ,

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer