Espace membres

Les finances, un chemin de réconciliation

Mercredi, 8h45, ouverture de l’assemblée de Communauté. Après les présentations générales, en Communauté d’assemblée nous faisons davantage connaissance « avec quoi je viens ? ». Dans ma communauté d’assemblée, une seule personne évoque la question financière. Elle souhaite toujours des explications pour comprendre, tout en avouant sa formation littéraire qui ne l’aide pas… un autre compagnon dit que, pour lui, la question financière n’est pas l’essentiel et un autre de Lyon mentionne que certain font du bruit avec cela et qu’il aimerait bien apporter des réponses.

L’après-midi, Jean-Luc, assistant national, intervient sur l’histoire des Assemblées de Communauté de 2012 à 2017 « les choses ne se passent pas comme prévu… une assemblée se situe davantage du côté d’une expérience qui se tisse que d’un programme qui se déroule ».

Puis, Communauté d’assemblée « dans ce que j’ai entendu, les points à garder et les points de vigilance ». Dans ma communauté, une personne parle des finances « Quand 1300 compagnons ne versent pas leur contribution financière, il manque du sens à cette contribution ». Cette question du versement de la contribution financière est remontée en plénière.

Jeudi, au petit déjeuner, un compagnon me raconte que sa Communauté locale a travaillé le dernier document financier envoyé à tous et que cela leur a permis de rendre grâce pour tout ce qui a été fait. Une parole qui me met en confiance pour la suite de l’Assemblée de Communauté.

Paroles des accompagnateurs d’assemblée : « … nous sommes rassemblés pour travailler pour le bien de la Communauté qui est en France… Nous pouvons aussi avoir une rencontre avec Dieu dans nos histoires de faiblesse ou de blessure. Dieu passe et me parle personnellement, me ressuscite ». Comme si les accompagnateurs nous invitaient à prendre soin de la Communauté, et dans le récit de la blessure financière qui s’élabore en assemblée, laisser Dieu nous parler et nous ressusciter.

Puis, le groupe de soutien aux finances (Soufi) prend la parole. Eric, trésorier, membre de l’ESCN, introduit le propos : face au 860 k€ de déficit des comptes 2016-2017, présentés en juin 2018 au conseil de Communauté, l’ESCN a souhaité comprendre la situation et son origine. Elle a mandaté Soufi sur 3 points : Soufi 1, rappeler l’utilisation des contributions. Soufi 1 a produit la plaquette explicative envoyée à tous les membres avant l’assemblée. Soufi 2, préparer les outils de pilotage. Ils se mettent en place pas à pas. Soufi 3, comment en est-on arrivé là ?

François-Guy, de Soufi, ancien auditeur du monde associatif, a centré son intervention sur trois points clefs relatifs à Soufi 3 : 1. Il y a de l’argent et une ambition confiés à l’ESCN à partir des Assemblées de Communauté 2012 et 2014. 2. Il y a eu de multiple défaillances comptables concomitantes : des Communautés régionales au secrétariat exécutif en passant par le commissaire aux comptes, l’ESFICO, l’ESCN et … 3. Il y a eu une insuffisance de prises de décision : notamment dans la relation entre le conseil de Communauté et l’ESCN. Et il a évoqué l’absence d’outils de pilotage dans le suivi et le contrôle de la gestion.

Arrive le temps des questions réponses : une demande d’explication sur « à quoi a servi ces 860 k€ ». Quelle a été la formation des personnes en responsabilité (notamment les trésoriers) ? Si un bénévole est en responsabilité, non formé par la communauté, peut-il être tenu responsable ? L’avenir est-il limité par la situation financière actuelle ? Y-a-t-il des choses nécessaires à diminuer ? Des questions n’ont pu avoir de réponse. Eric a précisé qu’il y aurait deux autres temps, ce soir et samedi en Assemblée Générale, pour revenir là-dessus.

Pendant la pause, j’ai senti que quelques compagnons restaient en tension, les autres apparaissaient heureux de ce début de parole. J’ai été apaisé d’entendre que la responsabilité ne pouvait pas reposer sur une seule tête.

Toutefois, nous avons passé l’essentiel de la journée en déambulation, à la rencontre des œuvres, des Communautés régionales, des ateliers, de l’équipe service Jeunes et d’autres initiatives…

Vers 16h, Communauté d’assemblée « attitudes et gestes nouveaux » : Après avoir dit et redit la vitalité, confiance, adaptation, audace de la Communauté vue à travers les déambulations des uns et des autres, ma communauté est revenue sur le financier et les questions du matin qui n’avaient pas eu de réponses. Remontée : aller jusqu’au bout des problèmes financiers, cette crise financière est une crise de croissance, une crise de réjouissance. Servir en aimant et aimer en servant. S’enrichir de l’expérience de tous les compagnons. Émerveillement et attitudes d’écoute. Souhait d’ouverture au monde. Finance et gouvernance. Soutien aux oui pour le service. Co-responsabilité, le pardon n’est possible qu’avec la réparation et la confiance. Audace-créativité-rigueur finance-disponibilité-sobriété-confiance-écoute-parole. Dispositions internes et outils pour éviter les dérapages financiers. Désir de réconciliation.

Intervention d’Eric et Pierre, de l’ESCN, pour présenter ce qui est déjà engagé et envisagé pour maitriser le suivi de gestion et le contrôle des comptes. Ils ont aussi répondu à toutes les questions laissées en suspens après l’intervention SOUFI. Ils ont noté les questions de gouvernance. Ils ont montré que l’ESCN connaissait et maîtrisait le sujet des finances et que les moyens de suivi et de contrôle étaient engagés, que c’est un processus…

Intervention de François Boëdec, provincial de la Compagnie de Jésus. Son propos sur la tension entre le cadre et la liberté peut éclairer le chemin emprunté par l’assemblée : « le cadre doit permettre à la liberté de passer… au point où il en est et non pas là où je pense qu’il devrait être… ne pas avoir les bonnes réponses tout de suite… prendre soin des personnes que nous appelons ».

Vendredi, parole aux accompagnateurs de l’AC : « avec vous, j’ai été émerveillé par ceux qui ont été et qui sont au service, dans la reconnaissance de tout ce qui a été fait et, que c’est à poursuivre dans la conscience de notre incarnation »…

Dans la conversation spirituelle, j’ai pu dire ce qui m’habitait : « Quand j’entends le dispositif mis en place avec le commissaire aux comptes pour suivre et contrôler régulièrement les finances de la Communauté, je peux commencer à lui pardonner ses négligences… Quand je vois l’entente entre Pierre et Eric, et leur maîtrise actuelle des questions financières, je peux commencer à pardonner et me pardonner tous les manquements et imprudences de l’ESCN dont j’ai été responsable… Quand j’entends la préoccupation des délégués à l’AC sur les non-contributeurs de la Communauté, je peux commencer à pardonner à la Communauté que j’aime ses manquements et ses énervements relatifs à l’argent… Quand j’entends, je vois, je sens, je comprends avec Ta présence, mon Dieu, à mes côtés et dans mon cœur, je reçois la grâce de ton pardon, ta paix et ta joie. Bénis sois-tu. » Et, un autre compagnon, juste après, demande pardon pour ne pas avoir suffisamment pris en considération la question financière au niveau de sa CL, de l’œuvre qu’il préside et du conseil de Communauté dont il est membre. Seules interventions avec le mot pardon et c’était suffisant.

Prière personnelle… accueillir ce qui vient.

Communauté d’assemblée « dans la contemplation des mouvements de l’assemblée qu’est-ce que je ressens comme dynamisme. » : Responsabilisation sur la question de l’argent dans la communauté (j’ai entendu une personne dire qu’elle n’était pas particulièrement attirée par ces questions d’argent mais que tout le travail de l’AC l’invitait à un autre regard sur son propre argent). Parole libre et vraie, mettre des mots sur ce que l’on vit. Capacité à appréhender l’adversité, la complexité, l’altérité. Compétence pour prendre soin. Entendre les douleurs de la Communauté. Remontée : sous forme de dessin… Émerveillement sur les fruits et les fécondités de la Communauté… Paroles libérées… Communiquer nos pépites à tous les compagnons.

Repas. Nous parlons du prendre soin : « facile quand tout va bien mais absent quand c’est difficile ». L’intervention de SOUFI, de Pierre et Eric, des compagnons en plénières ont toutes été attentives à ne pas chercher des boucs émissaires mais de responsabiliser la Communauté sur tous les acteurs impliqués dans la situation de crise financière, crise de croissance, crise de réjouissance.

Après la Communauté d’assemblée, Paroles libres : Marie qui défait les nœuds. Le corps habité. Dire à l’ancienne ESCN qu’ils ont fait de très belles choses. Dire à l’ancienne ESCN qu’ils ont faits des erreurs, qu’ils nous ont rendu service et qu’on les aime… il faut régler la question financière avant la fin de l’AC… c’est le monde qui nous attend, nous sommes invités à sortir…

Samedi, parole des accompagnateurs : « Notre itinéraire, une manière de vivre le temps qui nous est donné. Ce n’est pas d’abord un contenu mais une expérience, une attitude de disponibilité aux vents de l’Esprit. Le cœur irrigue la tête et le corps pour qu’ils soient ordonnés à l’ensemble du corps ». « J’ai goûté « amour et vérité se rencontrent, justice et paix s’embrassent« . Je maîtrise ce que je veux dire mais je fais tout pour que tu entendes mon amour pour toi. Tous, nous pouvons nous glisser dans les paroles de pardon énoncées »…

Le temps de l’Assemblée Générale. Brigitte ouvre l’AG, Emmanuel présente les deux votes : voter le quitus de la gestion (rapport d’activité et rapport financier) depuis la précédente assemblée en mai 2017 et voter le budget prévisionnel à trois ans. Brigitte présente le rapport d’activité et Eric le rapport financier. La présentation des comptes a commencé par une peinture de Marie défaisant les nœuds, peinture présente à l’Assemblée Mondiale de Buenos Aires. Le budget interrompt le cycle des dépenses supérieures aux recettes et reconstitue la trésorerie à 3 mois d’activité. Puis des questions de précisions non polémiques… l’AC a applaudit Eric pour tout l’investissement en temps sur les finances de la Communauté. Jean-Luc a formulé quatre critères : générosité, sobriété, transparence, capacité de prendre des risques. Vote : Pour le quitus : 95 votants, 91 oui et 4 abstentions. Pour le budget : 93 votants, 80 oui, 4 non, 9 abstentions. Une atmosphère apaisée…

Dimanche, parole des accompagnateurs : « … Les rédacteurs ont écrit « conversion ». Dans les Exercices Spirituels, en première semaine, après avoir reçu l’amour de Dieu, je suis invité à regarder mon pêché… sa profondeur… celui du monde… et celui de certains anges… Et, dans cette laideur, je suis toujours vivant… aimé de Dieu, sauvé par le Christ en croix… et je lui crie mon amour… faire quelque chose pour lui… tout quitter pour le suivre… lien entre conversion et …apostolique… La conversion nous engage à servir le Christ et le monde… et contempler ceux que nous servons… y consacrer du temps, y trouver de la joie au point que c’est contagieux. Cela apaise l’entourage… ».

Nous sommes descendus pour l’eucharistie, présidée par Jean-Luc. Dans son sermon, il a repris le chemin parcouru par l’assemblée de Communauté. Puis, après l’homélie, à l’autel, il a demandé pardon pour son absence de courage pour réagir à la non réfection du système comptable évoqué dans la précédente ESCN et il a demandé l’aide du Seigneur pour pardonner aux gens qui ont fait preuve de calomnie et de médisance envers lui et l’Escn précédente. Puis, devant l’autel, au cœur de notre assemblée, il a invité deux compagnons, une femme et un homme à venir avec lui se laver les pieds comme le Christ l’a fait. J’ai été profondément affecté comme si ce geste témoignait du chemin de réconciliation commencé par la Communauté dans cette assemblée. C’est un appel à la circulation du pardon et de la demande de pardon. « La Communauté est un lieu de fête et de réconciliation, nous dit Jean Vanier, se reconnaître blessant blessé… ». Cette eucharistie est une profonde consolation pour toute la Communauté…      

Jean Fumex,
Responsable National de 2012 à 2017

Voir les orientations et documents de l’Assemblée

 

Mots-clés : ,

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer