Espace membres

Le nouveau secrétaire exécutif mondial se présente

Qui es-tu ?  Quelle est ton histoire avec la CVX ?

Je m’appelle Manuel Martinez, j’ai 33 ans, je suis né à Montevideo, capitale de l’Uruguay.  Je suis allé à l’école chez les jésuites, puis j’ai fait des études universitaires à l’Université Catholique d’Uruguay (une université jésuite) où j’ai obtenu une licence en « International Business and Integration ». Actuellement je termine mon « Master ».

Je suis quelqu’un qui sait écouter. Serein, attentif, réfléchi, j’aime la musique, lire et écrire. Ce sont les sciences humaines que je préfère.

Je suis rentré à la CVX en 2005. Depuis 2011 je fais partie de la CL « Rumbo » (une fusion de deux CL).  Nous sommes dix (sans compter les enfants qui se joignent à nous). CVX est le lieu où je vis ma foi en communauté. C’est un espace pour la rencontre, le partage, la célébration, le désir, le discernement, l’accompagnement. C’est aussi un lieu d’engagement et de travail qui cherchent toujours la croissance et l’approfondissement de la mission à la fois au sein de la Communauté mais aussi comme mouvement d’Eglise vécu dans un contexte particulier.  Bref, c’est un don et une tâche. Un don et une Mission.

Une de mes dernières missions –pour laquelle certains d’entre vous se souviendront de moi – était la préparation de l’Assemblée Mondiale en tant que membre de l’équipe ARUPA (un acronyme formé par les premières lettres des noms des 3 pays co-organisateurs (NdT : Argentine, Paraguay et Uruguay, )).  J’y ai assuré le secrétariat et la communication (NdT : avec Véronique Westerloppe, rédactrice en chef de la Revue et membre de l’équipe communication à l’Assemblée mondiale). Participer à l’Assemblée Mondiale était une expérience enrichissante.  Mieux connaître la Communauté mondiale, ses histoires, ses rêves, les joies, les espoirs, les difficultés. Je ne savais pas à l’époque que je ferai partie du Secrétariat mondial quelques mois plus tard et je revois avec gratitude la générosité de notre Seigneur qui m’a permis de participer à Buenos Aires 2018.

De 2010 à 2012 j’ai fait partie de l’ESCN. Depuis 2010, je suis responsable de la Communication pour la CVX Uruguay, et je me suis toujours intéressé – un goût personnel y contribuant – à ce qui se passe au-delà de mon pays.  Par conséquent, ceci m’a amené à participer à des rencontres avec d’autres CVX en Amérique Latine (par exemple, le « Mini Manila » expérience au Chili en 2009, ou la formation sur la dimension politique de l’engagement social).

Quel est le contenu de cette nouvelle mission de Secrétaire Exécutif mondial ?  En quoi répond-t-elle aux orientations de la Communauté mondiale ?

« Le rôle du Secrétariat mondial est de représenter la structure officielle et institutionnelle de la Communauté de Vie Chrétienne. Le Secrétariat mondial est un soutien pour le Conseil Exécutif mondial et les membres de la Communauté mondiale »

Basé sur cette vision, ma nouvelle mission est d’assurer que le Secrétariat puisse s’acquitter de toutes ses fonctions et de celles convenues avec le Conseil Exécutif Mondial. Pour cela, il existe certains domaines préétablis : communication, administration, gestion financière et développement personnel.

Je pense que la tâche du Secrétariat et de l’Ex-Co pour les années à venir consiste à prendre des mesures concrètes en vue de l’horizon fixé par la Communauté Mondiale à Buenos Aires. Nous demandons la grâce de vivre notre charisme avec plus de profondeur et d’intégrité dans le monde d’aujourd’hui, et le récit final de l’Assemblée ouvre trois fenêtres principales : Approfondir, Partager et Sortir. Ces trois actions vont nous guider dans les années à venir. Et pour cela, le Secrétariat et le Comité Exécutif doivent maintenir une attitude de discernement, une écoute active et attentive.

C’est ce chemin que nous choisissons pour définir notre cadre, nos objectifs et la façon dont nous allons progresser. Je pense qu’il est important que la Communauté Mondiale se sente invitée à vivre les fruits de l’Assemblée Mondiale. Puissions-nous vivre tous avec disponibilité et générosité cet appel à approfondir, à partager et à avancer. Nous avons beaucoup à faire pour grandir dans des processus de collaboration afin de continuer à bâtir le Royaume.

CVX ne s’arrête pas là. « Le domaine de la mission de CVX n’a pas de limites » disent nos Principes Généraux. Nous devons garder cela à l’esprit et, sur cette base, travailler et construire.

Dans quel état d’esprit commencez-vous cette nouvelle mission ? Quelles sont vos joies de vivre une telle mission ?

Je ressens une joie profonde et de la gratitude. Je sens que le Seigneur est très généreux envers moi. Ces derniers jours, j’ai reçu de nombreuses marques d’affection et d’encouragement pour cette mission qui a été pour moi une précieuse surprise. Le Seigneur me fait savoir que je ne serais pas seul pendant cette mission. Je me sens très accompagné, d’abord par ma petite communauté de Rumbo, mais aussi par la Communauté Nationale et la Communauté Mondiale.

Je pense que j’ai un très beau défi devant moi et cela me donne beaucoup d’attentes et d’espoirs. Je pense que je serai dans un endroit privilégié pour continuer à servir et à collaborer avec CVX. Ce défi implique de déménager à Rome, laisser sa famille, ses amis, sa communauté, ses projets personnels. Pourtant, je le fais consciemment. Je le fais avec joie tout en sachant que cette invitation à travailler pour la CVX est une belle opportunité dans la vie. La joie, l’espérance, l’engagement, la responsabilité sont plus élevés que les peurs qui peuvent survenir, et c’est ce qui me rend le plus en paix quand je pense à ma nouvelle mission.

Une des images qui m’est venue le plus à l’esprit quand je pensais au Secrétariat était l’image d’un pont. Je pense qu’il y a beaucoup de ça dans cette tâche, et je suis très heureux de devenir un pont pour beaucoup. J’espère que la Communauté Mondiale a le même état d’esprit que moi. Apprendre à connaître mieux la Communauté Nationale me rend heureux, découvrir ses apostolats, ses joies et ses difficultés.

Je crois également que je rejoins une ExCo qui a beaucoup de richesse, de force et d’enthousiasme à encourager la croissance de la communauté. Pour moi, c’est quelque chose de déterminant. Je rejoins cette équipe avec beaucoup à donner.

Je suis très reconnaissant au Seigneur pour la façon dont Il est présent dans ma vie. Je lui demande tous les jours le désir de la sagesse et de choisir toujours davantage son Evangile. Voilà toute l’histoire : « tomber amoureux, rester amoureux, et cela décidera de tout » dit Pedro Arrupe dans l’une de ses prières les plus profondes. Cela me rappelle, encore et encore, où est la clé pour vivre pleinement ma vie. Dans cette parole se trouve l’un de mes plus grands défis.

Mots-clés :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer