Espace membres

La relecture annuelle des ESCR

La vie qui pulse dans nos Communautés régionales nous est transmise par les relectures annuelles qui nous sont envoyées par les ESCR.

L’année 2017-2018 a été riche d’expériences diverses qui sont à partager largement entre vous, d’une part pour savoir, connaître ce qui se vit chez nos « voisins » et d’autre part pour éventuellement s’en inspirer.

Je vais, personnellement avec un regard de membre de l’ESCN, m’arrêter sur l’ouverture au monde et à l’Eglise qui est proposée par nombre d’entre vous sur votre territoire diocésain.

Des semaines paroissiales de prière accompagnée sont organisées en lien avec les paroisses dans nos cinq grandes régions. C’est une belle approche de notre spiritualité ignatienne offerte à ceux que nous côtoyons régulièrement dans nos églises.

Il y a aussi des offres de retraites dans la vie, des soirées prière, des soirées Open CVX pour jeunes ou moins jeunes, des participations avec d’autres mouvements, ignatiens ou non lors de journées diocésaines. Il y a encore les temps de rencontre vécus dans les centres spirituels CVX ou autres, la présence et la participation de l’évêque aux journées régionales.

Notons également des expériences plus originales comme une marche interconvictionnelle, ou des journées diocésaines organisées avec des interventions de pères jésuites pour « témoigner de ce que nous vivons en CVX » et celles en devenir que seront les Universités d’été. Toutes ces expériences témoignent que notre vocation apostolique est une réalité qui se vit au quotidien.    

Avec mon regard de responsable Grande région, je me suis attaché à être attentif à ce qui se vit, en considérant la croissance spirituelle, l’engagement et la formation des membres et je voudrais partager comment ces points font grandir les compagnes et compagnons, les communautés régionales et la communauté en France.

Ce qui me touche, c’est la manière dont les communautés régionales prennent soin des membres par différentes manières : les rencontres régionales, les visites auprès de communautés locales et les recompositions. Je pense que les compagnons ont besoin de grandir spirituellement et que les communautés régionales cherchent à combler ce besoin en multipliant les différentes façons de proposer la pratique des Exercices Spirituels.

Elles nous invitent aussi à utiliser des « petits exercices » comme l’entretien fraternel, la conversation spirituelle, le discernement communautaire pour trouver un chemin d’avenir. Par exemple se tourner vers des personnes en attente qui cherchent un sens à leur vie et qui ne sont pas obligatoirement dans l’église. Des outils comme le jardin de CVX, la dynamique de croissance permettent d’avancer ensemble en communauté locale. Des Communautés régionales les utilisent pour aider à la recomposition d’équipe.

La formation Emmaüs proposée à Paris, Lyon et Bordeaux est dynamique. Les membres qui la suivent font grandir leurs communautés locale et régionale. Je me réjouis de ce bienfait. Mais quelle attente en avons-nous ? Serait-ce pour un futur service en CVX ou dans d’autres sphères d’Église ? Laissons chaque compagnon décider et se laisser porter là où il désire servir.

Des moyens plus originaux font grandir chaque membre. J’ai été agréablement surpris de voir que le récit du pèlerin était utilisé pour découvrir la dynamique des moyens ignatiens. Une Communauté régionale a organisé 4 jours de pèlerinage à Manrèse. Le fruit en a été de faire davantage communauté et de mieux connaître Saint Ignace.

L’engagement est une préoccupation de beaucoup de Communautés régionales. En lisant les comptes rendus, je trouve que c’est une source de grande joie et de croissance spirituelle. Comme par exemple ce qu’écrit une ESCR : « je redonne à Dieu ce qu’il m’a donné dans mon expérience en CVX, source de mon chemin en Église. » Des Communautés régionales lancent des réflexions sur cet appel tout d’abord en communauté locale où des engagés aident des compagnons à accueillir cette question.

Je constate que la circulation de la parole entre compagnons et l’ESCR, l’écoute et le discernement font progresser l’ensemble de la communauté à la suite du Christ :

« J’aimerais vous inviter à contempler notre communauté en France, nos communautés régionales, nos communautés locales. Contemplons là où elles en sont. Remettons à Dieu ce qu’il nous a donné, pour lui permettre d’agir et de nous éclairer dans les prochains mois. L’important c’est le mouvement et la source du mouvement et non le résultat. Nous sommes appelés à nous ouvrir à la confiance. Mettons-nous donc à l’écoute de l’Esprit dans la fidélité, pour le louer, le respecter, le servir. » (Conclusion d’une ESCR que je fais mienne.)

Brigitte, ESCN et François, ESGR

 

Mots-clés :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer