Espace membres

La recomposition des communautés locales à Poitiers

Chemin de croissance pour les compagnons ?

Lorsque nous avons pris notre service en ESCR, nous avons reçu de l’équipe précédente la recommandation de recomposer les 6 CL (communautés locales) de Poitiers. La question se posait alors : comment faire pour que cette recomposition soit un facteur de croissance pour nos compagnons ?

 

« Une recomposition ne va pas de soi »

Beaucoup de compagnons aiment leur CL, leurs compagnons, les liens qui se sont tissés au fil du temps. Dans certaines des CL, des compagnons ont cheminé ensemble pendant 23 ans… Il peut donc y avoir de la réticence, des peurs… D’autres avaient demandé à changer de CL. Pour nous ESCR, il n’était pas question d’imposer ce processus « d’en haut ». Nous voulions, avant tout, que cela se vive dans la concertation, la confiance et sous le regard de Dieu. C’est ce que nous avons tenté de faire, même si nous le savions, certains compagnons ont vécu les choses de manière douloureuse, pendant et après. Nous avons voulu être à l’écoute de chacun. Ce processus s’est déroulé sur une année entière. Voici quelques-uns des points et des moments forts :

« Oui, il faut d’abord du temps… »

Du temps pour laisser les choses murir, que chacun réfléchisse, discerne ce à quoi le Seigneur l’appelle pour lui-même et pour notre communauté régionale.

« Connaître avant tout les compagnons et les CL »

Pour cela, nous avons visité chacune d’elle, et chaque compagnon a reçu un email, après l’annonce de la recomposition lors d’une journée régionale. Chacun était invité, à partir de quelques questions, à faire le point pour voir comment la perspective d’un changement de CL résonnait en lui, s’il y avait des réticences éventuelles ou au contraire un élan… Sur l’ensemble, seuls quelques compagnons n’ont pas répondu. Ces réponses ont été fondamentales car elles ont servi de base à la recomposition.

 

« Travailler en collégialité avec le collège des accompagnateurs et responsables de CL »

Chaque étape de la recomposition s’est faite en lien avec eux. Une première réunion pour annoncer la recomposition et évoquer ensemble le processus à mettre en œuvre. Cette première approche nous a permis aussi de mesurer l’accueil fait à cette recomposition. Hormis quelques réticences de la part de quelques responsables, la recomposition a été bien acceptée. Puis, lors d’une deuxième réunion la recomposition a été annoncée.

« L’importance de la prière dans le processus »

En ESCR, à partir des réponses des compagnons, nous avons commencé à réfléchir à la composition des nouvelles CL, nous nous sommes mis sous le regard de l’Esprit Saint. Nous avons prié comme les disciples au Cénacle, pour contempler notre Communauté régionale et discerner ce qui était bon pour sa croissance. En vérité, cette étape a été pour nous essentielle.De même, lorsque nous avons présenté au collège des accompagnateurs/responsables notre proposition, nous l’avons fait comme un exercice spirituel, à partir du texte de la Genèse : « Quitte ton pays… », pour recevoir dans la prière la nouvelle composition. Il s’agissait pour chaque compagnon, d’accueillir cette proposition d’abord pour eux-mêmes en tant que membre, puis pour les compagnons de leur CL. Nous avons proposé que chaque CL vive à son tour ce temps d’accueil de la recomposition dans la prière.

« Vivre en communauté régionale une messe d’action de grâce et d’envoi »

Enfin, lors de la dernière étape, nous avons vécu une journée régionale dont le point central a été une Eucharistie. Le matin, en ancienne CL, se dire avant de se quitter, de quoi chacun veut rendre grâce pour toutes les années vécues ensemble. Ensuite nous avons vécu ensemble une messe d’action de grâce et d’envoi. Ce fut un beau temps communautaire, où sous le regard de Dieu, les nouvelles CL ont commencé leur cheminement. L’après-midi, les CL « nouvelle mouture » ont pu vivre une première réunion.

 

« Un dernier point important : la confidentialité »

Chacun a reçu la proposition de recomposition dans une réunion de sa CL, sans en avoir entendu parler par d’autres. Lors de la réunion des accompagnateurs et responsables, nous avions insisté pour que la proposition demeure secrète jusqu’à ce que l’annonce ait pu être faite dans toutes les CL. Chaque compagnon était invité à garder les informations pour lui-même jusqu’au jour de la journée régionale. Ainsi, la confidentialité a été respecté par tous.

 

« Rendre grâce au Seigneur pour tous les biens reçus »

Recomposer les CL d’un territoire n’est pas chose facile pour une ESCR, mais aujourd’hui nous pouvons rendre grâce au Seigneur de tous les biens reçus tout au long du processus. Rendre grâce pour la confiance des compagnons, leur bienveillance face à nos maladresses, les fruits reçus pour les compagnons, qui pour certains, ont retrouvé un nouvel élan dans la vie communautaire.

 

 

 

Mots-clés :