Espace membres

Retraite de 10 jours d’Exercices Spirituels « Avance en eau profonde » au Hautmont – Été 2018

Une journée type : 7h30 – 9h petit déjeuner – á volonté Laudes – 11h45 eucharistie – 12h30 repas – 18h petit enseignement sur… 19H15 repas. La rencontre avec l´accompagnatrice fixée des le premier soir. A chacun ensuite ses temps d´oraison et ses temps libres.

Nous étions un groupe de 15 personnes : 3 accompagnatrices dont 2 de CVX, 12 retraitants dont 11 de CVX. Certains membres étaient de la même communauté locale. Nous venions de différents coins : Soisson, Poitiers, Orléans, Angoulême, Paris et environs, Beauvais, Dijon, Lille, Nantes, Riberac, Mouvaux.

Exercices Spirituels ou RER : Rencontre – Expérience – Relation.

Nous ne pouvons qu´encourager á expérimenter ces jours où Dieu nous rejoint dans tout notre être. Sa créature vient á la rencontre de son créateur ou plus exactement le créateur attend sa créature. Il est là, il nous attend pour se donner.

Prendre le risque mais quel risque ? Dieu est Amour et il donne à profusion. C´est un choix à faire. Nous pensions abandonner nos enfants, nos amis mais ceux-ci se rendent plus présents car ils se font présence dans tous nos temps. Notre vie professionnelle, notre quotidien avec ses soucis sont dans nos esprits. Mais tout cela à distance…et c´est bon. Nous goûtons à cette liberté que le Christ a vécue lui même à l´égard de sa famille, de ses disciples, de ses amis. Une rencontre où ce temps est donné ou plutôt remis à Dieu. Est-ce qu´il nous compte son temps ? Nous avons osé lui donner ces dix jours, rien qu´à lui, pour lui. Que pouvait-il nous arriver?

Une expérience mais une expérience spirituelle incarnée, une expérience d´amour dans le silence. Mais un silence habité, pas silencieux. Un silence du matin au soir et même pendant les repas (les plats prennent une autre saveur.).

Les temps libres qui sont libres… pour l´ennui. Dans nos vies trépidantes, nous avons oublié de ne rien faire, de s´ennuyer. L´ennui devient ici repos. Prendre le temps de regarder, de contempler la nature qui nous entoure de la végétation aux animaux dans un magnifique parc. Mais c´est aussi marcher, lire, jardiner. Un silence pas silencieux car il y a nos pensées et surtout Dieu peut venir nous parler, nous faire rappeler un événement, une parole, un appel…

Une expérience bien sûr de prière : quatre oraisons à partir de sa parole ou un texte d´Ignace. Le silence devient dialogue. Les premiers jours, il faut se poser, s´ordonner puis vient la contemplation de sa vie de sa naissance à sa passion puis vient la résurrection, l’appel, l´élection. Quel choix pour demain, pour un davantage de foi, de charité, d’espérance pour soi mais aussi pour accompagner tous ceux que nous avons laissés.

Avance en eaux profondes, c’est surtout faire l´expérience de nos motions, le bon et le mauvais esprit, la consolation et la désolation. Nous les avons vécues, traversées. Nous avons appris à mieux les discerner et surtout à mieux comprendre les pièges du malin et Dieu sait qu´il est rusé…Nous avons mis des mots sur les pièges du mauvais esprit qui ne veut qu´une seule chose, nous éloigner de Dieu. Mais le Christ est là qui nous dit ´´ Ne crains pas´´ ´´Je suis avec toi´´  Je l´ai vaincu´´.

Expérience en eaux profondes, ce n’est pas une expérience solitaire. Il y a l´accompagnatrice avec une rencontre quotidienne. Elle nous reçoit pour nous écouter jusqu’au bout,  nos relectures, nos sentiments, notre quotidien. Comme le Christ, elle nous fait préciser, nous guide et voilà c´est déjà le jour suivant.

Une relation s’est établie avec le Dieu trinitaire, avec Marie, avec l’accompagnatrice mais aussi avec nos compagnons de retraite, ceux qui fréquentent le Centre et le personnel. Nous dirons une relation par le regard, l’attention. Au bout deux trois jours, les repas pris ensemble, les laudes, l’eucharistie, le petit enseignement, une communauté se construit, vibre et tout cela sans paroles.

Mais c’est une relation pour l’avenir. Dieu nous a enseignés par son fils à l´aide de l’Esprit saint. Il nous a pétris comme l’argile. Sommes-nous différents après dix jours en eaux profondes ? OUI ET NON

Non  parce que nous avons la même apparence, les mêmes défauts et qualités. Pas de miracle apparent.

Oui parce que Dieu nous a visités car nous lui avons donné ce temps nécessaire. Il y a comme un non retour. Les consolations reçues sont inscrites. Elles seront nécessaires quand la désolation reviendra. Mais surtout nous avons fait relecture, récolté les fruits, pris des moyens à la hauteur du possible, posé des actes concrets. Tout cela écrit comme un mémorial et prié et redonné au Seigneur. Il sera relu dans quelques temps, puis à nouveau pour ne pas oublier. Mais surtout pour à nouveau prendre ce RER (Rencontre – Expérience – Relation) mais cette fois-ci dans l’ordinaire de nos jours où Dieu s’y révèle.

 

Michel et Florence

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer