Espace membres

« Écrire, composer pour chanter Dieu » à Saint-Hugues – été 2018

Lorsque j’ai regardé le programme de Saint-Hugues de Biviers pour cet été je me suis dit « il faut que j’aille à cette session », mais pas un « il faut » de contrainte, plutôt un « il faut » de désir profond.

Je me suis inscrite alors que j’écris peu (et pour moi uniquement) et que je ne compose pas. J’avais comme ressenti que je serais à ma place. J’avais envie de vivre un rêve en écrivant et envie de remercier le Seigneur. Depuis quelques temps ce sont les chants de la liturgie qui m’accompagnent. Je découvre à chaque écoute un sens différent qui m’enrichit.

Avec les autres j’ai vécu : un accueil, une acceptation, une écoute, un respect de chaque personne là où elle en est sur son chemin. Le sentiment que chacun apprend des autres sans comparaison ni classement de compétences. Chaque parole, chaque idée étaient la bienvenue avec une immense liberté pour celui qui reçoit de dire oui ou non.

J’étais émerveillée de voir des êtres vivre une foi si profonde et exprimer leur liberté d’être eux-mêmes. J’ai osé être moi-même au milieu des autres ce qui n’est pas évident surtout au niveau de la créativité qui est l’expression d’une sensibilité profonde.

J’ai eu l’impression qu’un changement de regard sur la vie, sur ma relation à Dieu s’opérait en moi au fur et à mesure de la session. J’ai appris ce qu’est la liberté de dire : ça je souhaite le garder car c’est important pour moi et en même temps de laisser partir ce qui doit l’être. De beaux moments de création.

Pour ma relation avec Le Seigneur, c’est encore assez intense et je ne trouve pas d’autres mots que je me suis sentie guidée. J’ai ressenti le désir de vivre et partager ma foi. Depuis, j’ai pris conscience de mon besoin d’accompagnement individuel et mon besoin de rencontres avec d’autres personnes. J’ai installé l’appli, « prie en chemin » qui m’apporte une pause quotidienne et une réflexion sur la Parole de Dieu qui me manquait.

Je repars également avec l’envie de continuer sur ce chemin.
Christelle

« La création artistique est créatrice de lien »,
nous disait Jean-Pascal Hervy qui nous a rejoints deux jours pendant la session pour nous former et nous guider sur nos compositions. Nous parlions de comment cette activité de co-création avait créé du lien entre nous. Mais nous avons pu sentir aussi au fil de la session comment la création artistique est créatrice de lien intérieur : au fur et à mesure que mots ou notes naissaient et trouvaient leur place par le biais du travail personnel ou à plusieurs, que l’oeuvre prenait sa forme, se structurait, il était palpable qu’il se jouait du même coup quelque chose de l’unification et de la structuration intérieures… D’où l’envie de jouer avec ces mots : « Créer : unir-unifier ; relier-relire » 

Co-création pour une Gloire de Dieu plus grande ! De l’Auteur de toutes choses, on reçoit une inspiration, quelques mots, une musique… Avec notre intelligence, notre cœur, nos talents, on essaie de mettre en forme ce cadeau reçu, d’en faire une œuvre. Comme il est beau alors de voir que cette œuvre, lorsqu’elle passe par les mains, les cœurs et les talents des autres, peut devenir un chef d’œuvre que l’on peut ensemble offrir en retour au Créateur, pour sa plus grande Gloire !

« C’est Toi qui m’as tout donné, Seigneur. A Toi, je le rends. »

Ou de l’indifférence ignatienne : On est là avec notre œuvre, on la met sous le regard de compagnons : tout un travail d’analyse se met en route sur les mots, les idées, le sens, la musique… Exercice d’humilité, de détachement, de renoncement… : apprentissage de l’indifférence !

« Tout mon être t’appartient, Seigneur, disposes-en selon ton entière volonté. »

Patricia

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer