Espace membres

Retraite en ligne Sur les pas du Pape François semaine 1 – lundi 18 juin 2018

Un homme incarné dans une histoire, un pays, un continent
18 juin 2018

Voir la Retraite en ligne

Télécharger la retraite en ligne en PDF

Comme Jésus à Nazareth, comme Jorge Bergoglio (devenu le pape François) à Buenos Aires chacun de nous a une histoire liée à un lieu, à une culture.
C’est à partir de cette vie ancrée dans le monde que la Joie de l’Evangile peut être reçue, partagée. Cette Joie traverse tous les peuples de la terre.

En écoutant Jorge Bergoglio et le Pape François, en contemplant Jésus à Nazareth arrêtons-nous sur nos vies, nos rencontres, pour y découvrir la richesse (et la diversité) de la présence de Dieu.Jorge Bergoglio, évêque argentin

 

Natif de Buenos Aires, Jorge Bergoglio y passe sa jeunesse ; il se passionne pour le foot, la musique, la danse, y poursuit des études de chimie. Il devient membre de l’Action catholique, s’intéresse à la politique, à la doctrine sociale de l’Eglise, explore les théories économiques de gauche, va visiter  les quartiers les plus pauvres. Peu à peu il définit un cap vers lequel il orientera sa vie : servir le Seigneur et être proche des personnes pauvres. Ce chemin influe sur sa vision universelle de l’Eglise et du monde.

 

En 1980, il dira :
«  L’exemple de Notre Seigneur  nous sauve: Il s’est incarné dans le peuple. Les peuples ont des habitudes, des valeurs, des références culturelles…Prêter l’oreille pour entendre leur désir de changement exige de l’humilité, de l’affection, une habitude d’inculturation, et par dessus tout le rejet de toute prétention absurde à vouloir devenir la  «  voix » des gens, à s’imaginer qu’eux-mêmes n’en ont pas une. »

J.M. Bergoglio « Criterios de accion apostolica » in Boletin de Espiritualidad, janvier 1980

Le Pape François

 

Devenu pape, Jorge Bergoglio approfondit sa réflexion, sur la richesse de la manifestation de la foi parmi les peuples de la terre :

« En ces deux millénaires de christianisme, d’innombrables peuples ont reçu la grâce de la foi, l’ont fait fleurir dans leur vie quotidienne et l’ont transmise selon leurs modalités culturelles propres. Quand une communauté accueille l’annonce du salut, l’Esprit Saint féconde sa culture avec la force transformante de l’Évangile. […]. Par l’inculturation, l’Église « introduit les peuples avec leurs cultures dans sa propre communauté », parce que « toute culture offre des valeurs et des modèles positifs qui peuvent enrichir la manière dont l’Évangile est annoncé, compris et vécu ».

Exhortation apostolique  La joie de l’Evangile (116)

 

Dans le Nouveau Testament

 

« Et la Parole s’est faite chair et elle a habité parmi nous » (Jn 1,14)

 

Il quitta la Judée et s’en retourna en Galilée. Or il lui fallait traverser la Samarie. Il arrive donc à une ville de Samarie appelée Sychar, près de la terre que Jacob avait donnée à son fils Joseph. Là se trouvait le puits de Jacob. Jésus, fatigué par la marche, se tenait donc assis près du puits. C’était environ la sixième heure.  Une femme de Samarie vient pour puiser de l’eau. Jésus lui dit : « Donne-moi à boire ». La femme samaritaine lui dit : « Comment ! toi qui es Juif, tu me demandes à boire à moi qui suis une femme samaritaine ? ». Les Juifs en effet n’ont pas de relations avec les Samaritains.  Jésus lui répondit : « Si tu savais le don de Dieu et qui est celui qui te dit : Donne-moi à boire, c’est toi qui l’aurais prié et il t’aurait donné de l’eau vive. »   […]  La femme lui dit : « Je sais que le Messie doit venir, celui qu’on appelle Christ. Quand il viendra, il nous expliquera tout. »  Jésus lui dit : « Je le suis, moi qui te parle. »

Évangile selon saint Jean chapitre 4, versets 3 à 10 et 25 à 26

 

Pistes pour prier

1-      Je contemple Jorge Bergoglio en Argentine, le Pape au Vatican, Jésus à Nazareth. J’écoute leurs paroles. Je note ce qui me touche, me réjouit, m’interroge.

2-      A partir de ce que j’ai noté, je contemple ma vie quotidienne. Puis-je relever où la Parole s’est incarnée, où la joie de l’Évangile est annoncée, où est-elle prête à germer ?

3-      Une invitation suite à ma prière ?

 

A lundi prochain !