Espace membres

Témoignage : 50 ans en CVX pour les membres de notre communauté locale

Notre communauté locale composée d’anciens a choisi de prendre un temps ensemble pour se remémorer les parcours personnels dans la Communauté et  repérer des moments importants de l’histoire de la CVX dont ils ont été les témoins.

Ancienneté des membres de notre communauté locale :

Avant 1967 : L’appellation Vie Chrétienne était déjà donnée en France avant d’être adoptée au plan mondial

  • A Paris : 1960 Marie-Christine était dans une équipe de Vie Chrétienne : elle se souvient de l’importance de la formation reçue, des messes à Saint-Ignace, de l’étude d’encycliques sociales,  de camps … avec 4 jeunes de Paris elle a participé en 1964 à Rome au rassemblement mondial. Elle a travaillé à la revue Vie Chrétienne de 1964 à 1966, la revue et la Communauté étaient très liées. Plein de souvenirs des débuts…
  • A Lille : 1960 Berthilde en classe de Terminale, dans une équipe de Vie Chrétienne  a participé  en 1961 à un pèlerinage de jeunes Vie Chrétienne, à Chartres en 1961 avec les Pères Duvoisin et Roger-Dalbert.  Brigitte y était également.
  • 1964 : Paul et Claude
  • 1966 :Pierre

Après 1967 :

  • 1974 : Edouard
  • 1985 : Véronique et Pierre

Tous, à un moment  ou à un autre ont eu des  missions dans la Communauté : au plan local, régional, national et mondial (Nairobi).

50 ans
Extrait de la vidéo de présentation de la Communauté de Vie Chrétienne

Quelques points que nous avons relevés :

1 ) Tous d’accord pour dire qu’entre 1967 et 2017 il n’y a pas eu de révolution  car tout était déjà là au départ : pas une date charnière permettant de dire qu’il y a eu un « avant » et un « après »  mais une  évolution régulière, parfois lente, parfois plus rapide, sans  tournants brusques ni virages brutaux. Mais un approfondissement et une ouverture qui ont permis de déployer ce qui était en germe au rythme de l’évolution de la société et de l’Eglise et de l’accroissement du nombre des membres

2 ) Cette évolution se caractérise globalement par  une grande ouverture dans diverses directions :

 a . Ouverture à l’intérieur de la CVX France et de la CVX mondiale :

    • Le sentiment d’appartenance à une Communauté régionale – nationale –  mondiale grandit chez les membres, grâce en particulier aux Congrès nationaux.
    • A partir du congrès de Lille en 1980 (puis les suivants Lyon, Nantes, Nevers et Cergy), les rassemblements nationaux ont quitté Paris pour la province et les diocèses : cela a énormément contribué à l’implication de toute une Communauté régionale dans la préparation et l’animation d’un congrès et à l’ouverture des compagnons qui venaient des autres Communautés régionales à la vie du diocèse d’accueil.
    • Les membres ont peu à peu découvert depuis 1990 l’existence des œuvres de la CVX France : la décision de reprendre Saint-Hugues de Biviers (fruit d’un vrai combat pour discerner et décider) fait partie des moments clés, mais aussi le Hautmont, le Cised : passage à une visibilité en tant que corps.
    • L’accompagnement par des laïcs de la Communauté dans les années 1980 est une date clé : la CVX s’était développée grâce à l’apport très important des Jésuites pour accompagner ses équipes, puis une transition est venue avec l’accompagnement par les religieuses ignatiennes auxquelles nous devons beaucoup. L’accompagnement par des laïcs de la Communauté, toujours plus ombreux, a bouleversé bien des habitudes avant que ce changement ne soit accepté par ses membres !
    • 2003 Nairobi a confirmé la constitution de la CVX en Corps apostolique et a permis à nos réunions de faire un grand pas en avant en introduisant la démarche DESE (Discerner, Envoyer, Soutenir, Evaluer).

b. Ouverture vers l’Eglise de France et la famille ignatienne :

  • L’accompagnement par des laïcs a peu à peu modifié les relations entre la CVX et l’Eglise locale : nous n’étions plus catalogués « mouvement jésuite »,  un lien avec  les prêtres et une ouverture aux paroisses  se sont  faits plus naturellement. Des prêtres diocésains ont accepté d’accompagner des équipes. L’Eglise de France (les diocèses) ont eu peu à peu une meilleure connaissance de la CVX et de son expertise en matière d’accompagnement spirituel et d’aide à la formation d’acteurs pastoraux, par exemple. Peu à peu des appels étaient lancés à la Communauté et pas seulement à des individus.
  • Ouverture à la famille ignatienne : très visible au Congrès national de Lourdes (2006) qui s’est déroulé en même temps que le rassemblement de la famille ignatienne.
  • Rencontres avec le CCFD-Terre Solidaire en 2004-2005 qui seront suivies plusieurs années après de l’entrée de la CVX comme membre de la collégialité.

c. Ouverture vers la société, ouverture au monde

  • grâce aux œuvres de la CVX : Biviers, Hautmont, Cised … la Revue
  • grâce à l’aide au discernement  sur des sujets importants de société (par exemple, lors de la campagne présidentielle de 2016-2017)… mais encore timide pour une parole publique
  • grâce aux ateliers, tout au moins certains
  • grâce aux initiatives prises pour amener les membres vers « les périphéries » (par exemple, lors des congrès de Nevers (2010) et de Cergy (2015). Les congressistes sont sortis des lieux de rassemblement pour aller à la rencontre des « habitants » chrétiens ou non)
  • grâce aux « universités d’été », créées après le congrès de Nevers, axées sur la mission.

3 ) Les Exercices Spirituels offerts à tous.

  • Pendant un certain nombre d’années les Exercices Spirituels étaient présents dans la CVX mais de manière plus discrète : c’était le « livre du maître » auquel il était peu fait référence dans nos réunions même si individuellement des membres vivaient l’expérience d’une retraite selon les Exercices ou si des retraites de plusieurs jours  étaient organisées au plan régional.
  • Aujourd’hui on « ose » parler d’Ignace de Loyola et des Exercices Spirituels ! Non seulement on ose mais dès le parcours d’accueil (ou Parcours Découverte) présentation et incitation sont clairement exprimées. Les équipes de formation successives ont travaillé à rendre effectif  et lisible le cheminement de nos communautés qui s’appuie sur les Exercices Spirituels… (avec de manière récurrente tendance à trop de papiers !).
  • Le service formation a beaucoup contribué à former des accompagnateurs au service de la CVX et au service de l’Eglise.
  • Lourdes 2006 est une date clé : les Exercices Spirituels sont pour tous, ils sont « un trésor à partager » A partir du congrès de Lourdes, la CVX s’est sentie particulièrement appelée, en tant que Communauté, à s’investir dans le domaine des Exercices Spirituels sous des formes diverses.

Nos réflexions au fil de nos souvenirs se sont arrêtées avec le temps dont nous disposions … mais nous avons trouvé beaucoup de goût à nous remémorer toute cette histoire, toute notre histoire, et nous en avons rendu grâce !

Les compagnons d’une des communautés locales de la Communauté régionale Yvelines Sud

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer