Espace membres

Découvrir la CVX par une semaine de prière accompagnée

Témoignage d’une retraitante lors d’une semaine de prière accompagnée.

En décembre 2015, j’ai eu la chance de pouvoir participer à une semaine de prière accompagnée tout en travaillant et en m’occupant de ma fille.

Avant cette retraite, j’étais dans une période de ma vie où j’étais très mal, je m’étais éloignée du Seigneur.

Pendant 3 à 4 ans, j’étais tombée dans la dépression, la mauvaise estime de moi, la perte de confiance, les pleurs … à cause d’un mauvais chemin que j’avais pris.

Malgré cela, le Seigneur a continué à mettre sur ma route des personnes pour me sortir de là et m’a donné la force de prendre un nouveau chemin.

A lire >> Découvrir la CVX par une semaine de prière accompagnée

Je restais cependant dans la culpabilité : je n’avais pas été à l’écoute des personnes que le Seigneur avait mis sur ma route, me prévenant que j’allais certainement vers un chemin de malheur et non de bonheur.

Après ces quatre années où je m’étais éloignée du Seigneur, je me sentais indigne de pouvoir revenir pleinement vers lui et je sentais en mon cœur quelque chose de « cassé » entre Lui et moi ; malgré le sacrement de réconciliation et malgré ma prise de décision je pensais qu’Il ne m’aimait plus comme avant.

A cette retraite, j’ai compris que le Seigneur m’attendait les bras ouverts et qu’il m’aimait malgré mes péchés, mon éloignement, mes faiblesses et qu’il était très heureux de me retrouver, moi son enfant, sa brebis perdue.

J’ai découvert cela à travers sa Parole dans les textes que je recevais mais aussi à travers les sacrements, l’accompagnement et l’écoute de la personne engagée à CVX.

J’ai vécu une semaine ou j’ai beaucoup pleuré, mais ces larmes étaient des larmes de prises de conscience que ce Père du Ciel avait un amour si grand pour moi que cela me dépassait.

Ce fût une belle semaine de réconciliation profonde, j’ai pu me mettre sur ses genoux et me laisser consoler, comme le fils prodigue.

A  la fin de cette semaine,  j’avais repris goût à la lecture des évangiles, à la prière, à la méditation. Je découvrais la prière d’oraison, le  cœur à cœur avec le Seigneur et le fait de pouvoir partager avec l’écoutant un passage d’évangile, ce que la parole du Christ me faisait vivre.

semaine prière accompagnée
Et je disais au Seigneur et à mon écoutante que j’avais besoin de continuer à avoir des temps de prière, de méditation sur la Parole et à pouvoir le partager avec d’autres personnes afin de ne plus rester seule, ce besoin d’appartenir à une « famille spirituelle », d’avoir des moments réguliers de partage afin de fortifier ma foi et de pouvoir échanger avec d’autres personnes.

Et l’écoutante m’a proposé d’intégrer une équipe Découverte en Janvier 2016 après un discernement.

Et depuis, je continue mon chemin, je suis dans ma deuxième année en CVX, j’ai intégré une équipe d’enracinement.

Ces moments de rencontres m’aident à rester fidèle à la méditation de la Parole, à la prière et au partage.

Ils permettent d’écouter l’autre jusqu’au bout dans le respect, de partager ce que la Parole fait vivre à chacun aujourd’hui et je trouve que c’est une richesse.

Et cela aussi bien dans les moments paisibles, joyeux que dans les moments plus difficiles, de combats, douloureux.

Ils permettent enfin de se soutenir dans la prière, et de faire partie d’une famille spirituelle dans l’Eglise.

Béatrice