Espace membres

Serviteur à la session « Vivre en famille à la manière de la CVX » : une action de grâce répétée

Alors que je n’avais rien prévu pour cet été, j’ai répondu trois semaines avant à une proposition de servir à la session « Vivre en famille à la manière de la CVX ». Un appel à faire de mes vacances un temps pour les autres, auprès des tout-petits qui m’apportent tant ? Le discernement a été rapide ! Mon mari resté à Paris, j’ai pu me consacrer entièrement à ce service.

En savoir plus sur cette session >> cliquez ici

J’ai été très touchée par ce que j’ai vécu avec les dix familles présentes pendant ces quatre jours, au centre spirituel de Penboc’h. Observer les familles se sourire à table, constater la détente des parents et vivre une vie communautaire m’ont beaucoup apportée.

© CVX France

En partant, je n’avais pas réalisé que j’allais participer à une communauté de serviteurs, elle-même intégrée à une communauté formée pour quelques jours de 56 petits et grands. Les deux couples en responsabilité de la session ont pris un grand soin pour nous constituer en tant qu’équipe. Nous avons pu bénéficier d’un temps réservé avant d’accueillir les familles : arrivée des treize serviteurs la veille, jeux et repas partagés pour apprendre à nous connaître.

Nous avons été appelés pour nous occuper des enfants le matin pendant que les parents recevaient un enseignement sur un thème avant d’y réfléchir seul et à deux. Les familles  se retrouvaient à l’heure du déjeuner puis chacun pouvait disposer de son temps avant une réunion de serviteurs d’une heure. Suivaient ensuite le repas et la veillée.

Dès la première réunion de serviteur, j’ai senti que nous étions venus, au-delà du service de trois heures assuré dans la matinée. Isabelle, Benoit, Claire et Nicolas nous ont proposé de trouver ensemble des moyens de prendre soin des familles. Nous avons pesé en réunion la nécessité d’adapter ce qui avait été prévu à ce qui se vivait sur place, comme par exemple la demande d’une célébration d’envoi formulée par les familles.

J’ai apprécié les relectures de journée de chaque serviteur ainsi que la communauté de prises de décisions pour le bien-être des familles. Ces réunions ont donné du souffle à nos actions isolées.

J’ai été témoin de très belles choses durant ce séjour comme ces « bâtons de parole » présentés par chacune des familles, la manière dont les veillées se construisaient au fil des minutes, sans trop de préparation. Ces enfants qui s’attardent avec plaisir sur les genoux des serviteurs, ces parents détendus qui savent leurs enfants entourés d’attentions. J’aimais entrer dans la salle de repas et voir ces tables de six formées parfois de quatre enfants amis de quelques jours pendant que leurs parents vivaient un agréable repas avec une autre famille.

A quelques heures du départ, je n’ai pas pu cacher mon émotion alors que ce temps particulier allait prendre fin. Plus tard, chez moi, j’ai évoqué ces larmes. Une amie m’a proposé l’idée qu’elles étaient une action de grâce devant tant de belles choses vues, alors que les fruits de cette session se faisaient déjà sentir. Elle avait trouvé les mots justes pour évoquer cette expérience inoubliable.

Pauline, en Parcours Découverte à Paris prochainement

Mots-clés :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer