Espace membres

Matinée régionale de Paris-Etoiles : sur les chemins du discernement en compagnie de St François-Xavier

Le 3 décembre dernier, la communauté régionale de Paris-Etoiles s’est réunie au centre Joufroy dans le 17e. Le thème de cette rencontre était le discernement. Pour mieux appréhender cette notion typiquement ignacienne, les compagnons ont pu bénéficier d’un guide hors pair : St François-Xavier, dont on célébrait la fête le jour-même.

La matinée régionale du 3 décembre a réuni une quarantaine de participants. Voici le menu riche et original qui leur a été proposé :

  • Un petit café pour se mettre en route
  • Une prière collective pour débuter sous le regard du Seigneur
  • Un temps de convivialité pour permettre à chacun de mieux se connaître
  • Un temps de méditation et de partage afin de mieux appréhender la notion de discernement
  • L’envoi en mission de quelques membres de la communauté
  • Un repas en commun afin de clore cette matinée sous le signe du partage et de la fraternité

La prière collective

Pour commencer la matinée, les compagnons présents ont vécu un temps fraternel de prière autour du livre du prophète Isaïe (Isaïe 30, 19-24). Chacun a pu évoquer les mots qui l’ont touché, puis certains ont choisi de partager une prière.

« À l’appel de ton cri, le Seigneur te fera grâce. Dès qu’il t’aura entendu, il te répondra.  »

« Le Seigneur te donnera du pain dans la détresse, et de l’eau dans l’épreuve.  »

« Tes oreilles entendront derrière toi une parole : « Voici le chemin, prends-le ! « 

Le temps de convivialité

Une des vocations des temps régionaux est d’amener les membres des différentes communautés locales à se rencontrer et à créer des liens entre eux. Paris-Etoiles est  essentiellement composé de personnes de plus de 40 ans. Toutefois, elle a accueilli en 2015 deux équipes de jeunes issues de l’Open CVX. Pour permettre à ces personnes de se sentir pleinement intégrées, il était important qu’elles puissent faire connaissance avec les autres membres de la communauté.

Pour ce faire, il a été proposé à chacun, en petits groupes, de se présenter en incluant dans son discours des éléments humoristiques ainsi qu’une information mensongère. Les échanges ont été riches, drôles et étonnants ! Chacun a pu dévoiler un peu de lui-même et découvrir les trésors cachés de ses compagnons.

Le temps de méditation et de partage

Le temps de convivialité a permis à chaque petit groupe de bien se connaître. Il a été, par après, plus facile à chacun de s’exprimer sans retenu lors du temps de partage.
Au préalable, chaque compagnon a médité autour du discernement à partir d’un court extrait de la revue Christus (« Au creux des Typhons », Christus, octobre 2002, p. 496-499). Puis, chacun a partagé, au sein de son petit groupe, un exemple de discernement qu’il a eu à effectuer au cours de sa vie. Il était étonnant d’écouter les témoignages des compagnons, très différents les uns des autres, avec toutefois un point commun : l’action de Dieu dans la vie de chacun ! Pour terminer, ceux qui ont fait l’expérience d’une aide au discernement au sein de leur communauté locale ont pu en témoigner.

L’envoi en mission de quelques membres de la communauté

Quelques compagnons, qui ont choisi d’exercer une responsabilité au sein de la communauté, ont été bénis par les autres membres de la communauté. Ce fut un moment de prière fraternelle riche en émotions !

Le repas en commun

En toute convivialité, chaque petit groupe a pu terminer cette belle matinée par un repas  pris en commun. Les échanges ont été plus libres qu’auparavant mais tout aussi chaleureux !

Après-midi de la famille ignacienne

Les compagnons qui le désiraient ont pu continuer à célébrer la fête de St François-Xavier l’après-midi en communauté plus élargie à l’église Saint-Ignace. Pour débuter, chaque participant a choisi deux ateliers parmi un panel proposé (par exemple : l’accueil des réfugiés au Liban, le lien entre foi et culture locale ou encore le témoignage de jeunes adultes sur ce qu’ils ont reçu et entendu aux JMJ….). Puis, une messe,  joyeuse et colorée, a été célébrée pour l’ordination de trois jésuites (Sébastien Carcelle prêtre, Vincent Bocher et Benoît de Maintenant diacres) par Mgr Alfredo Vizcarra (Vicaire apostolique du vicariat Saint François-Xavier de l’Amazonie péruvienne). La journée s’est terminée dans la joie avec une soirée festive dans une ambiance d’Amérique latine.

Témoignages des compagnons

Vous souhaitez davantage goûter ces moments de partage communautaire ? Voici quelques retours de compagnons présents !

Béatrice

« Participer à une journée régionale est toujours pour moi source de joie et de découvertes.
Cette matinée axée sur le discernement fait par François Xavier s’annonçait fort intéressante d’autant plus que nous avions pu préparer cette rencontre grâce à une vidéo sur la vie du saint et en lisant le texte écrit par lui « au creux du typhon ».

J’ai apprécié le temps du café qui nous permet de nous poser et nous mettre dans les dispositions d’accueil.
Touchée par le temps de prière où chacun a pu partager des intentions de prière, j’ai ressenti particulièrement que nous faisons parti chacun et ensemble de l’église universelle.
Nous nous retrouvons ensuite en carrefour sur le discernement de François Xavier. Je rends grâce pour les partages de notre groupe et je m’émerveille de la résonnance qu’à pour chacun le cheminement du saint. Discernement bien concret pour chacune de nos vies, confiance, richesse de chacun des témoignages. »

Enfin j’ai été très émue par la cérémonie d’envoi des compagnons appelés par la CVX. Je me suis sentie responsable de chacun d’entre eux et appelée à prier pour eux et leur mission.
En bref, une très belle journée ! »

Jérôme

« Arrivé vers neuf heures et demie, c’est toujours un plaisir de retrouver cette grande salle du centre Jouffroy d’Abbans que je connais bien en tant que paroissien de St François de Sales. Après le petit café d’usage, et toujours le bienvenu, Emmanuel nous expose la journée et l’originalité pour commencer : chacun se présente à son groupe de partage de manière originale et percutante en glissant de plus une information fausse.
Nous regroupons les chaises dans un coin de la salle et après un temps en silence de préparation, nous entrons dans le partage. Je me lance le premier et mon mensonge est rapidement démasqué. J’en ai manifestement rajouté dans ma description du « jeune » papa, qui faillit à sa tâche, et rabroué par son épouse. Je constate cependant que mes compagnons ont les mêmes difficultés à mettre une information fausse dans leur présentation. On ne sait manifestement pas mentir à CVX !
Puis nous avons l’échange et l’interpellation sur le texte qui nous relate la vie missionnaire de Saint François Xavier. C’est difficile de synthétiser la richesse des échanges mais nous sommes tous marqués par son profond ancrage dans le discernement.   
Après le pique-nique pris en commun dans la grande salle, c’est le départ pour Saint Ignace et à l’arrivée, l’accueil des jeunes de Magis (http://www.reseau-magis.org). Petit temps de prière dans l’église et je choisis mon défi missionnaire avec une présentation de « la plateforme and co » puis du service jésuite des réfugiés.
Les deux présentations sont intéressantes et je suis plus particulièrement interpellé par la plateforme (http://laplateformeandco.fr). Les trois jeunes, deux femmes et un homme, qui témoignent, me touchent : ils ont entre 25 et 30 ans, vaguement catéchisés ou totalement éloignés de l’église, ils ont trouvé dans la plateforme une structure innovante qui correspond à leurs attentes. Ils viennent pour y « picorer » selon leur expression et  apprécient les propositions nombreuses et de qualité (formation, art, exercices dans la vie ordinaire…). Tous témoignent que si on leur avait demandé de s’engager dans une proposition structurée, ils ne seraient pas venus. Mais qui sait, si un jour on ne les retrouvera pas dans les équipes jeunes de notre communauté régionale ! »

Laure

« J’ai trouvé cette matinée du 3 décembre très cohérente avec l’année écoulée, notamment avec le thème de la Miséricorde, le forum d’échanges (avec des associations caritatives) du mois de mai et celui de l’engagement. 
Ce qui m’a beaucoup plu a été le temps suffisamment long que nous avons eu pour partager, un peu comme pour une réunion mensuelle. Avoir le temps de dire et d’écouter me semble précieux. La matinée fut vraiment centrée sur l’échange : cela permet d’avancer avec d’autres que nous connaissons moins que nos compagnons de route de CL. J’ai bien aimé l’idée de se présenter avec un élément faux de notre histoire personnelle. Au départ, cela m’a beaucoup perturbée car je n’ai aucun humour personnel, et, finalement, c’était une excellente manière de dire quelque chose de soi aussi ! J’ai beaucoup apprécié l’organisation par petits groupes dans une même salle, mais certains compagnons, plus âgés et malentendants, ont été gênés par le brouhaha que cela pouvait causer. 
Si cette matinée ne s’était pas prolongée à Saint-Ignace avec les rencontres associatives et la messe, il aurait manqué une messe. Elle n’était pas nécessaire cette fois-ci, mais elle m’aurait manquée si je n’avais pas assisté à l’ordination le soir même. Si cette matinée avait été une journée, j’aurais apprécié un enseignement ou une conférence (du Père Dominique Salin par exemple…).
Je suis très heureuse des partages vécus au cours de cette matinée qui me permettent de grandir dans ma foi et dans mes engagements de vie personnelle. Merci beaucoup pour le soin et la délicatesse avec laquelle toute l’équipe régionale a organisé cette rencontre. »

Marie-Lys

« Fraîchement entrée en équipe sur Paris Étoile, cette journée a été l’occasion de rencontrer ma nouvelle communauté régionale.
 Trois vérités et un mensonge, quoi de mieux pour commencer la matinée et se présenter. Suivi d’un temps de partage, toujours étonnant, avant d’assister à l’appel de certains membres à de plus grandes responsabilités dans la communauté.
 Lors de l’après-midi au centre de sèvres, il nous a été proposé un déjeuner spirituel ; un menu d’ateliers couplés au choix !
J’ai vécu cette journée comme lorsqu’on découvre un œuf kinder : le contenant est vraiment sympa à déguster, mais le contenu reste toujours une surprise ! Et pour ma part, cette journée en a contenu quelques unes, notamment le temps de partage qui porte toujours ses fruits même en équipe formée pour l’occasion. »

Monique

« C’est toujours avec plaisir que je participe à une journée régionale. Ce 3 décembre c’est avec grand bonheur que j’ai retrouvé les compagnons, connus et même inconnus.  Plus que d’habitude…allez savoir pourquoi?  Est-ce parce que je revenais d’une retraite où j’avais redécouvert la joie? J’ai ressenti cette joie dès le temps de prière et le temps de partage fut un moment de simple tranquillité, entre amis prêts à accueillir les paroles de chacun dans la bonne humeur  même.
 Le temps d’envoi fut pour moi émouvant ; je n’aime pas trop être ainsi mise « en avant ». Mais ce n’était plus le regard des autres posés sur moi, c’était leur bienveillance me bénissant ; ce n’était plus un service que j’acceptais de rendre mais une mission que la communauté me confiait. Je ressentais cette responsabilité, la Communauté comptait sur moi, mais aussi une grande sérénité, je pouvais compter sur les compagnons. Je suis repartie un peu plus légère. »

 

Mots-clés : , , ,