Espace membres

Migration : trois soirées au Centre Spirituel du Hautmont pour passer de la réflexion à l’action

Devant le flux croissant de réfugiés et l’appel du Pape à les accueillir, comment réagir ? Pour passer de la situation de spectateur à celle de témoin éclairé, voire d’acteur engagé, les Ateliers du Discernement ont proposé trois soirées les mardis 23 février 2016, 1er et 15 mars, au centre spirituel du Hautmont :
– Soirée découverte : le contexte des migrations
– Soirée discernement : répondre à l’appel, quelles conséquences ?
– Soirée action : susciter l’engagement en rencontrant des associations

Ouvertes à tous, ces soirées ont réuni jusqu’à cent-vingt personnes.

Tables inspirantes

A l’origine de cette initiative, un groupe de travail de cinq bénévoles, réunis depuis l’automne 2015 : « Peu de lieux proposent de parler avec recul du phénomène des migrations », « il nous paraissait important d’approfondir le sujet, de découvrir les chances et les difficultés attenantes aux migrations, sujet d’autant plus sensible dans notre région Nord-Pas-de Calais, avec la situation rencontrée à Calais ».

Après quelques mois de réflexion, ils décident d’appeler un vaste public à passer de la réflexion à l’action et proposent un cheminement en 3 soirées.

Première soirée : comprendre le contexte des migrations, avec Catherine Wihtol de Wenden, directrice de recherche au CNRS, professeure à Science Po et auteure de nombreux ouvrages

Situer le phénomène des migrations dans un contexte, une perspective avec des apports très factuels nécessaires à une meilleure compréhension de la réalité, sans passion. Après avoir dressé un tableau magistral, édifiant des mouvements migratoires dans le monde entier et déplacé beaucoup de certitudes (« tous les pays sont concernés », « 2/3 des migrants sont accueillis par les pays du Sud », « les migrants prennent les emplois qui ne sont pas assurés par les nationaux », « 1 français sur 4 a un grand parent étranger »…), Catherine Wihtol de Wenden a invité le public à réfléchir aux conditions d’un accueil prometteur : éviter la discrimination, réduire les poches de pauvreté et construire notre vivre ensemble autour des valeurs de la République.

Seconde soirée : discerner sur mon rôle, avec le témoignage de Didier Degrémont – Vice Président du Secours Catholique Nord-Pas de calais, juriste EUPOL et Colonel de Gendarmerie à la retraite, agissant auprès des migrants de Calais.

« Le mot migrant est un mot vide : dans chaque migrant il y a un homme, une femme, un enfant. », « Qu’as-tu fait de ton migrant ? Il faut toujours se demander ce qui va se passer après pour le migrant », « Si vous vous engagez, commencez petit et assurez-vous que cet engagement vous nourrit, sinon arrêtez ou engagez-vous autrement ! », « Un engagement peut aussi être une souffrance ». Voilà quelques extraits du témoignage de Didier Degrémont qui a permis à chacune des 80 personnes présentes d’avancer dans sa réflexion, en partant de son expérience personnelle auprès des migrants, et en osant nommer les difficultés rencontrées et les questions éthiques que peuvent susciter un tel engagement.

Troisième soirée : susciter l’engagement en présence de plusieurs associations présentes dédiées à l’accueil des migrants :
o les Restos du Cœur Migrants
o Accueil et fraternité –
o Le Rail (Réseau d’accueil d’immigrés à Lille)
o ABEJ Solidarité
o Secours Catholique
o Lire Écrire Compter…

Après une première partie de soirée dédiée au témoignage des associations, et un échange de questions/réponses, les cinquante personnes présentes ont pu rencontrer individuellement les membres des associations, pour en savoir plus, prendre contact et pourquoi pas signer le début d’un engagement !

Pour en savoir plus et découvrir les comptes rendus des soirées
http://www.hautmont.org/se-ressourcer

L’Université d’été aura ce même cheminement entendre, discerner, agir, sur trois jours….
Entendre le cri des pauvres, entendre le cri de la terre, agir ensemble. Cette université d’été aura lieu simultanément au Hautmont (Lille), à Saint-Hugues (Grenoble ) et à Toulouse, du jeudi 18 (16 h) au dimanche 21 août 2016 (14h). En Communauté, en compagnonnage avec d’autres.

– trois jours pour contempler la réalité de notre monde d’aujourd’hui : aller à la rencontre d’acteurs sur le terrain comme pour les puits du Congrès 2015, écouter des interventions d’experts, entendre des témoignages de personnes engagées.
– trois jours pour recueillir les fruits, discerner et sentir à quel pas, action je suis invité, avec le soutien de nos partages en communauté d’Université d’été.
– chemins adaptés aux enfants et aux adolescents, proposés en parallèle à celui des adultes.

Invitons nos amis ou les personnes sur nos lieux d’engagement personnels à vivre ce temps à la manière de la CVX !

Henri

Mots-clés : ,