Espace membres

L’accueil d’une famille irakienne… un an après

Après avoir accueilli une famille irakienne chez nous pendant trois mois, celle-ci s’est installée dans l’ancienne maison du directeur au sein du parc du Centre spirituel du Hautmont : six personnes et un bébé à naître. En tant que chrétiens…. bien tranquilles… nous nous sentions solidaires de ces personnes fuyant Daesh qui leur prenait tout, même la vie, parce qu’ils refusaient de renoncer à leur religion.

Après discernement avec notre Communauté locale, nous avons monté une association constituée de quarante personnes, déjà engagées pour la majeure partie au sein du Centre Spirituel du Hautmont et qui se sont senties appelées à accompagner la famille financièrement, dans ses démarches administratives, médicales, faire le lien avec les écoles, donner des cours de français, effectuer des conduites, etc…
Depuis, cet accueil est l’affaire de tous : il nécessite une bonne coordination de notre part mais surtout de la famille irakienne qui reste maître de sa destinée.

Les accompagnants vivent un exercice réel de désappropriation qui n’est pas évident mais bénéfique et qui est l’occasion d’interpellation de notre équipe.
Régulièrement, nous faisons le point et relisons ce qui s’est passé. Notre communauté nous incite à prendre du recul, savoir accepter l’aide des autres, laisser une certaine autonomie à la famille afin qu’ils prennent leur indépendance. Nos réunions sont parfois mouvementées, mais toujours enrichissantes et positives pour chacun d’entre nous.

Notre communauté s’est en quelque sorte agrandie ! La naissance de Marcel fut une fête pour nous aussi. Et tout dernièrement la première communion de Santa et Cristov a réuni au Centre soixante-quinze Irakiens dans une atmosphère chaleureuse.

Les satisfactions ressenties sont nombreuses : des marques de reconnaissance, la joie des enfants, l’apaisement créé, la confiance touchante, l’ouverture. Et le bonheur de vivre l’amitié et le grand sens de l’hospitalité que savent donner et vivre ces familles irakiennes.
Nous sommes profondément heureux de cette initiative, bien prenante mais qui nous donne de multiples occasions de rendre grâce.

Marie-France et Marcel-Edouard

En savoir plus

Une première rencontre organisée au Centre en octobre 2014 avec un père dominicain irakien et l’association Accueil et Fraternité a effectivement permis à plusieurs familles irakiennes d’être accueillies dans des familles de Mouvaux.
Cet accueil vécu par la communauté locale de Marcel Edouard et Marie France a rejailli sur le Centre : joie de voir cette maison habitée par une famille, joie de voir des liens se tisser entre l’un ou l’autre bénévole de la maison et la famille irakienne.

Mais l’essentiel est invisible pour les yeux : qui sait tout ce qui s’est transformé dans nos cœurs, dans nos relations, notre lecture des événements, traçant une voie d’ouverture, de dialogue, de fraternité ? Peut être est ce « grâce à eux » aussi que l’accueil de trente jeunes migrants isolés a pu se faire pendant deux semaines mettant en route d’autres membres de la CVX et du Hautmont, incarnant modestement le chemin parcouru lors des trois soirées organisées autour de la question des migrants (voir l’article), dans une progression : comprendre, discerner, agir.
Le champ est vaste, nos moyens modestes, mais un chemin s’est ouvert nous appelant à un davantage qui reste encore à inventer et poursuivre…

Mots-clés : ,