Espace membres

Sortie d’un nouveau livre des Éditions Vie Chrétienne

Poèmes d’Evangile de Jean Magnan, s.j. le numéro 574 des Editions Vie Chrétienne

La longue contemplation de l’Evangile et l’observation du temps présent ont conduit le Père Jean Magnan à l’écriture de ces poèmes, renouvellement de notre regard sur des récits évangéliques bien connus. Une belle méditation.
64 pages, 13,50 €

Acheter en ligne le livre sur le site de Vie Chrétienne

574 couv poemes d'evangile

Le contemplatif se situe, non pas devant l’épisode de l’Evangile, comme s’il le regardait sur l’écran de son imagination, mais dans l’action même. […] Ainsi, écrit Ignace dans la contemplation de la Nativité : « Me faire comme un petit pauvre qui les regarde, les contemple et les sert dans leurs besoins, comme si je me trouvais présent avec toute la révérence et le respect possible » (Exercices spirituels no 114). Claude Flipo, s.j., Invitation à la prière, Ed. Vie chrétienne no 189, p. 57

Cet exercice longuement pratiqué a fait surgir dans le cœur et sous la plume de Jean Magnan ces poèmes nourris des scènes de l’Evangile, mais aussi de l’observation de nos contemporains.
Qu’ils soient pour le lecteur, au-delà d’un exemple d’appropriation spirituelle de l’Evangile, un renouvellement de leur regard sur des récits évangéliques parfois trop connus.

Biographie de l’auteur

Jean Magnan, né à Marseille en 1931, entre dans la Compagnie de Jésus en 1950. Il a passé la plus grande partie de sa vie au milieu des jeunes : une vingtaine d’années dans les collèges de la Compagnie en France, le reste avec des jeunes du Chili ou de la Roumanie.
C’est en Roumanie qu’il a écrit le « Poème des innocents », étonné que si peu de commentaires soient consacrés au massacre des innocents en une époque qui en a fait sa spécialité.
Les autres poèmes lui ont été inspirés par des rencontres ou des événements qui ont marqué sa vie.
Marcel Légaut est un de ses maîtres spirituels, qui lui a appris à se nourrir de la vie de Jésus.