Espace membres

Résoudre une équation communautaire

La rencontre des équipes services régionales et Grande Région du Sud-Est aboutit à un résultat riche en valeurs.

Une équation à résoudre

Pour résoudre cette belle équation communautaire, l’équipe service de la grande région Sud-Est a invité les membres des équipes service des communautés régionales à vivre un week-end en octobre près de Lyon. Nous avons obtenu un résultat certes approximatif mais dont je retiens quelques valeurs précises : simplicité+ souplesse+humour+créativité, la vie en somme.

La combinaison de mon service en tant que responsable d’ESGR est encore un peu cryptée et la relecture que j’en fais est mêlée. Le sentiment est indéniablement fait de joie, c’est la grâce de la vie communautaire, celle des rencontres de l’équipe service de la communauté nationale, des quatre autres responsables d’ESGR, des membres du conseil de communauté d’un côté, et, de l’autre, les rencontres physiques et téléphoniques avec les ESCR et mes trois compagnons de l’ESGR (Armelle et Bernard élus comme moi il y a plus d’un an, Béatrice, notre assistante qui nous a été offerte l’été dernier).

Il est aussi fait de questions : quel est mon service de responsable, notre service d’ESGR ? Non pas sur le papier mais dans la vie communautaire. Il y a des éléments clairs : favoriser les rencontres entre ESCR, aider à ce que les formations se vivent. Il y aussi des questions : l’ESGR n’a pas à décider, elle est là pour aider à faire du lien (ECSR entre elles, ESCR-ESCN) mais quelles en sont les justes modalités pour que la parole circule sans formalisme, avec souplesse tout en ayant une certaine efficacité ?

L’ESGR est là pour aider et soutenir mais comment se rendre vraiment disponibles (y compris à des difficultés qui ont du mal à se dire) sans être interventionnistes ?

Ces questions se posent dans chaque situation à nouveau frais et je goûte alors la bonté d’être plusieurs à contempler et discerner. Elles posent aussi des enjeux de gouvernance pour toute la communauté et il y a sans doute encore à ajuster, peut-être à émonder, à préciser.

Nos ESGR sont récentes, comme notre ESCN, elles vont se lier à de nouvelles ESCR, cela ouvre, je le crois, un temps de maturation nécessaire et fructueux.

Alain

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer