Espace membres

Retraite en ligne Sur les pas du Pape François semaine 3 – lundi 2 juillet 2018

Un homme qui garde le cap à partir duquel il a orienté sa vie depuis toujours, l’option préférentielle pour les pauvres

Voir la Retraite en ligne Semaine 2

Voir la Retraite en ligne Semaine 1

Télécharger la retraite en ligne en PDF

Le chemin de vie de Jorge Bergoglio influe sur sa vision universelle à la fois de l’Eglise et du monde. Il sert le Seigneur. Il est proche des personnes pauvres et migrantes. Il sait s’adresser à tous et à l’image de François d’Assise et d’Ignace de Loyola, il garde toute sa liberté, quoiqu’il advienne avec lucidité et ose une parole forte.

Prêtons l’oreille pour entendre la parole et les propositions émanant des personnes pauvres.

Demandons l’humilité, l’affection, l’habitude d’inculturation et par-dessus tout le rejet de toute prétention absurde à vouloir devenir « leur voix ».

 

Jorge Bergoglio, évêque argentin

 

« Les conditions de vie de millions et de millions d’abandonnés, d’exclus, et d’ignorés contredisent le projet du Père et défient les chrétiens pour s’engager davantage en faveur de la culture de la vie. Le Règne de Vie, que le Christ est venu apporter est incompatible avec de telles situations déshumanisantes.  »

Document final d’Aparecida (458)

 

Le Pape François

 

« Les pauvres ont une place de choix dans le cœur de Dieu, au point que lui-même  ‘s’est fait pauvre’ (2Co 8,9)…Cette préférence divine a des conséquences dans la vie de foi de tous les chrétiens…Inspirée par elle, l’Eglise a fait une option pour les pauvres, entendue comme une ‘forme spéciale de priorité dans la pratique de la charité chrétienne dont témoigne toute la tradition de l’Eglise (Jean-Paul II, Lettre encyclique Sollicitudo rei socialis 30 dec.1987)’….je désire une Eglise pauvre pour les pauvres. »

Exhortation apostolique  La Joie de l’Evangile (197-198)

 

Dans le Nouveau Testament

Un autre jour de sabbat, Jésus était entré dans la synagogue et enseignait. Il y avait là un homme dont la main droite était desséchée. Les scribes et les pharisiens observaient Jésus pour voir s’il ferait une guérison le jour du sabbat ; ils auraient ainsi un motif pour l’accuser. Mais lui connaissait leurs raisonnements, et il dit à l’homme qui avait la main desséchée : « Lève-toi, et tiens-toi debout, là au milieu. » L’homme se dressa et se tint debout. Jésus leur dit : « Je vous le demande : est-il permis, le jour du sabbat, de faire le bien ou de faire le mal ? De sauver une vie ou de la perdre ? » Alors, promenant son regard sur eux tous, il dit à l’homme : « Étends la main. » Il le fit, et sa main redevint normale. Quant à eux, ils furent remplis de fureur et ils discutaient entre eux sur ce qu’ils feraient à Jésus.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc, chapitre 6, versets 6 à 11

Pistes pour prier

Je contemple Jorge Bergoglio dans une « villa » (bidonville) en Argentine.

Je contemple le pape en visite dans les prisons de Rome et avec les familles réfugiées et accueillies  au Vatican.

Je contemple Jésus au Temple en présence de l’homme à la main desséchée.

1- Quel écho avec ce que je vois ici autour de moi ?

2- Qu’est-ce qui me touche ?

3- Est-ce que cela m’appelle à servir d’une nouvelle manière le Seigneur ?

A lundi prochain !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer