Espace membres

Élections 2017 : votez en conscience ! – Episode 4

Pour télécharger le texte au format PDF,  pour une réunion de communauté locale, veuillez cliquer ici
Pour relire les épisodes précédents, veuillez cliquer ici

Je décrypte les projets de société des candidats au regard de la doctrine sociale de l’Eglise.

En décembre, nous avons cherché à nous documenter et à prendre connaissance des candidats, des modalités de l’élection, du contexte national pour noter dans notre petit carnet ce qui nous touche ou nous intéresse…. En janvier, nous nous sommes interrogés sur nos désirs, nos peurs, nos attentes par rapport à ces prochaines élections. Nous vous proposons ce mois-ci, de questionner la vision et les propositions des candidats au regard des principes de la Doctrine Sociale de l’Eglise.

 Les principes fondamentaux de la doctrine sociale de l’Eglise sont les suivants (source : DOCAT) :

– défense de la personne humaine et de sa dignité : la personne humaine est le centre de la société, implique respect de la vie, des droits de l’homme
– respect des biens de la terre destinés à tous (principe du bien commun),

– subsidiarité (organisation de la société)
– solidarité (option préférentielle pour les pauvres, recherche universelle de l’unité orientée vers le souci des pauvres)

Toute société repose sur un ordre de valeurs, fondé sur la justice et la charité.

Des questionnements à partir de certains thèmes de la doctrine sociale de l’Eglise

Unique et infiniment précieuse : la personne humaine

« Une société juste ne peut être réalisée que dans le respect de la dignité transcendante de la personne humaine. Celle-ci représente la fin dernière de la société qui lui est ordonnée » § 32 Compendium (lire le texte)

« La personne ne peut être finalisée à des projets de caractère économique, social, même au nom de présumés progrès de la société » § 133 Compendium (lire le texte)

« Considérer autrui comme un autre soi même »  GS, 27, 1 (lire le texte)

 De quelle vision de l’homme chaque candidat est-il porteur ?

Quelles sont les valeurs qu’il porte ? Comment se manifestent-t-elles dans son projet, dans son programme ? Par exemple: début et fin de vie,  considération du handicap, de la maladie, du sens de la vie, de la solidarité.

Pour aller plus loin : Fin de vie. Pourquoi les chrétiens ne peuvent pas se taire de Vincent LECLERCQ

Le fondement de la société : la famille

«La famille, communauté naturelle au sein de laquelle s’expérimente la socialité humaine, contribue d’une manière unique et irremplaçable au bien de la société » § 213 Compendium (lire le texte)

«  La priorité de la famille par rapport à la société et à l’Etat doit être affirmée »

« Tout modèle de société qui entend servir le bien de l’homme ne peut faire abstraction du caractère central et de la responsabilité  sociale de la famille » § 214 Compendium (lire le texte)

Comment chaque candidat considère l’importance, la place de la famille dans notre société ? Que propose t’il concrètement avec quelles conséquences pour la vie ensemble ? Exemple : les modes de garde des enfants ? Travail des femmes ? Partage des tâches ? Y-a-t-il une politique familiale au-delà de la politique fiscale (quotient familial) ?

Profession et vocation : le travail de l’être humain

« Le travail au sens objectif constitue l’aspect contingent de l’activité de l’homme… ; la personne est la mesure de la dignité du travail de l’homme. …. Il ne peut  être considéré comme simple marchandise ou comme un élément impersonnel de l’organisation productive » § 170,171 Compendium (lire le texte)

« Le travail est pour l’homme et non l’homme pour le travail » Laborem Exercens § 6, Jean Paul II (lire le texte)

« Les problèmes de l’emploi interpellent les responsabilités de l’Etat, auquel il revient de promouvoir des politiques actives de travail » § 291 Compendium (lire le texte)

Quelle place est donnée au travail par chaque candidat ? Comment chacun s’y prend-il pour favoriser l’accès de chacun et de tous à la participation à la vie en société ? Quelle vision du travail pour chaque candidat ? Quelle vision pour ceux qui ne peuvent travailler ? Faut-il se préparer à une société sans travail ? Croissance et décroissance, quel modèle ?  Juste rémunération priorité sur les intérêts du capital ?

Prospérité et justice pour tous : l’économie

Comme le rappelle Jean Paul II : « La justice d’une société se mesure au traitement qu’elle réserve aux pauvres ». Les disciples du Christ sont ainsi invités à « une option ou un amour préférentiel pour les pauvres » (§ 42 Sollicitudo rei socialis, lire la suite) et à évaluer les différents styles de vie, la politique et les institutions sociales selon l’impact qu’ils ont sur les pauvres. « La vocation chrétienne au développement aide à poursuivre la promotion de tous les hommes et de tout l’homme » (§ 18 Caritas in veritate, Benoît XVI, lire la suite)

Quelle place est faite au plus petit au plus souffrant au plus pauvre dans le projet de chaque candidat ? Quelles propositions sont faites pour permettre à chacun de vivre dans des conditions plus justes ? Quelle place l’éducation a telle dans les projets des uns et des autres ? Quel souci des enfants, de leur protection, de leurs apprentissages, de leur croissance, de leur santé ? Quelle place pour les seniors dans la société ?

Pour aller plus loin : En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté 2017 ATD quart Monde, Regarder l’homme transpercé. Quelques grandes pauvretés urbaines de Matthieu VILLEMOT, Vers la justice de l’Evangile : introduction à la pensée sociale de l’Eglise – Pierre de CHARENTONAY DDB, Eglise et économie – la doctrine sociale de l’Eglise – JY CALVEZ l’Harmattan

L’autre économie : de la coopération à la gratuité

« Dans les relations marchandes, le principe de gratuité et la logique du don, comme expression de la fraternité, peuvent et doivent trouver leur place à l’intérieur de l’activité économique normale »§ 36 Caritas in veritate, Benoît XVI (lire le texte)

« Le don par sa nature surpasse le mérite, sa règle est la surabondance » § 34 Caritas in veritate, Benoît XVI (lire le texte)

Une nouvelle économie se développe, basée sur le partage, plus de gratuité et de découverte de l’autre. Cette économie a –t-elle une place dans la vision des candidats ?

Pour aller plus loin : Révoltons-nous ! 1+1+1 d’Alexandre JARDIN

Pouvoir et morale : la vie politique

« L’autorité politique doit garantir la vie ordonnée et droite de la communauté, sans se substituer à la libre activité des individus et des groupes, mais en la disciplinant et en l’orientant, dans le respect et la tutelle de l’indépendance des sujets individuels et sociaux, vers la réalisation du bien commun » § 394 Compendium (lire le texte)

« La corruption politique est une des plus graves, car elle trahit à la fois les principes de la morale et les normes de la justice sociale » § 411 Compendium (lire le texte)

Quelle est la vision de chaque candidat sur la meilleure façon de concevoir le pouvoir ? Quelle place est laissée à l’éthique dans responsabilité assumée de la chose publique ? Quelles propositions avancent-ils pour améliorer les conditions d’exercice de ce service du bien commun, du mieux vivre ensemble ? La relation des élus avec l’argent, dans la campagne, le comportement dans leur mandat… face à la corruption ?

Pour aller plus loin : Liberté, égalité, oui mais fraternité ? collection confrontations, Politique et démocratie. Pourquoi les chrétiens ne peuvent pas se taire de Maxime LEROY et Jean-Luc DEROO, Le modèle politique français. La société française civile contre le jacobinisme de 1789 à nos jours de Pierre ROSANVALLON

Le choix du dialogue

« Il est légitime de résister à l’autorité dans le cas où celle-ci viole les principes du droit naturel » Compendium (lire le texte)

Le consensus fait partie de la vie en commun. Comment les candidats comptent-ils favoriser cet exigeant travail du dialogue par l’écoute et la capacité de décider dans le respect des opposants, dans le cadre de compromis ? Quelle organisation nouvelle pour favoriser la participation de tous aux débats politiques, dans l’entreprise… ?

Laïcité, une passion française

A quelle définition de la laïcité suis-je sensible ? Comment les candidats, de mon point de vue, soutiennent-ils une laïcité qui permette la coexistence paisible des différentes religions dans l’espace public?

Pour aller plus loin : Les 7 laïcités françaises de Jean BAUBEROT, La décomposition française. Comment en est-on arrivé là ? De Malika SOREL-SUTTER

Un monde, une humanité : la communauté internationale/l’Europe

« Construire une vraie communauté internationale dont l’organisation doit tendre au véritable bien commun universel » § 433 Compendium (lire le texte)

« Renoncer à l’idée de rechercher la justice par le recours à la guerre » Centisumus annus § 23 (lire le texte)

« La pauvreté de milliard d’hommes et de femmes est la question qui, plus que tout autre, interpelle notre conscience humaine et chrétienne »  Journée mondiale pour la paix Jean Paul II 2000 – § 449 Compendium (lire le texte)

« Heureux les pauvres, car le Royaume de Dieu est à eux » Évangile de saint Matthieu 5, 3 (lire le texte)

« Il faut affirmer sans détour qu’il existe un lien inséparable entre notre foi et les pauvres. Ne les laissons jamais seuls. » § 48 La joie de l’Evangile, Pape François (lire le texte)

Nous ne vivons pas seuls. Quelle est la vision de la France que porte chaque candidat ? Quel type d’Europe et quel projet pour chacun des candidats ? Comment chaque candidat situe-t-il la France par rapport à la communauté internationale ? Quelle est leur expérience du conflit, de sa gestion ? Comment envisagent-ils les relations avec les autres nations ? Quelle solidarité, quels partenariats, quelle coopération avec les pays pour participer à leur co-développement et lutter contre la pauvreté ? Quelle position des candidats sur l’usage et le recours à la force dans les situations de conflit ?

Pour aller plus loin : La haine du monde. Totalitarismes et postmodernité  de Chantal DELSOL, L’Etat subsidiaire. Ingérence et non-ingérence de l’Etat : le principe de subsidiarité aux fondements de l’histoire européenne de Chantal DELSOL, Populisme. Les demeures de l’histoire de Chantal DELSOL, Si la démocratie fait faillite de Raffaele SIMONE Les chrétiens et la mondialisation, coordonné par Pierre VILAIN et Michel COOL

Vivre en liberté et sans violence : la paix

« De nos jours, de toutes parts on demande une plus grande sécurité. Mais tant que ne s’éliminent pas l’exclusion sociale et la disparité sociale, dans la société et entre les divers peuples, il sera impossible d’éradiquer la violence. »  § 59 Exhortation apostolique Evangelii Gaudium, Pape François (lire le texte)

« La paix est une valeur et un devoir universels….elle se fonde sur une conception correcte de la personne humaine et requiert l’édification d’un ordre selon la justice et la charité » § 49  Compendium (lire le texte)

Quelle vision de la place du régalien (sécurité, justice…) dans la vie en commun est soutenue par chaque candidat et avec quelles conséquences ? Qu’est-ce qui soutient son positionnement : une idéologie, une expérience,… ?

Pour aller plus loin : Désamorcer l’islam radical de Dounia Bouzar

J’étais un étranger, vous m’avez accueilli

« L’immigration peut être une ressource, plutôt qu’un vous le traiterez comme obstacle au développement » § 297 Compendium (lire le texte)

« Quand un émigré viendra s’installer chez toi, dans votre pays, vous le traiterez comme l’un de vous; tu l’aimeras comme toi-même ». Livre des Lévitiques 19, 34 (lire le texte)

Quel accueil de l’étranger est proposé par chaque candidat ? Quelle politique est proposée pour favoriser le lien entre la communauté nationale et la personnelle exilée/immigrée ? Faut-il faire une distinction entre les migrants politiques/réfugiés et les migrants économiques ? Et entre les migrants légaux ou illégaux ?

Pour aller plus loin : Immigration. Pourquoi les chrétiens ne peuvent pas se taire de François SOULAGE et Geneviève MEDEVIELLE

Prendre soin de notre maison commune : l’environnement, le climat

« Le défi urgent de sauvegarder notre maison commune inclut la préoccupation d’unir toute la famille humaine dans la recherche d’un développement durable et intégral, car nous savons que les choses peuvent changer. » § 13 Laudato Si, Pape François (lire le texte)

« Vivre simplement pour que d’autres puissent simplement vivre » Gandhi

Chaque candidat considère l’environnement de façon différente. Comment est-elle prise en considération, mise en évidence par chacun des candidats ? Que proposent-ils pour la préserver, pour la favoriser ? Comment l’approche de chaque candidat respecte-t-elle notre environnement avec le souci des générations futures ? Quels modes de vie moins prédateurs sur l’environnement, pour une société de la sobriété ?
Pour aller plus loin : Ecologiser l’homme d’Edgar MORIN

Pistes de relecture en communauté locale :

– Suis-je sensible à cette vision des candidats au regard des principes de la Doctrine Sociale de l’Eglise ?

– Si oui, quels sont les thèmes qui me semblent spontanément les plus importants en 2017 ?

– Quels thèmes nouveaux, pour moi, suis-je prêt à prendre en considération ?

– Suis-je prêt à faire une analyse de la vision et des propositions des candidats via cette grille de lecture ? Si OUI, qu’ai-je découvert ? Quel déplacement personnel ?

Prochain rendez- vous le 22 mars dans la newsletter, sur les modalités de discernement (comment j’évalue les programmes, leur faisabilité, les méthodes de gouvernement) et avec l’aide de Principe et fondement.

Monika, Marie-Dominique, Jean-Luc, Eric, Alain, Marc

Pour relire les épisodes précédents, veuillez cliquer ici

Site internet des candidats :

https://www.benoithamon2017.fr/

http://www.cheminade2017.fr/

https://en-marche.fr/emmanuel-macron

https://www.fillon2017.fr/

http://www.guaino2017.fr/

http://jeanlassalle2017.fr

http://www.jlm2017.fr/

https://www.marine2017.fr/programme

http://www.nda-2017.fr/

https://poutou2017.org/

Supplément du journal Le Monde avec l’analyse thématique des primaires (ex : les 7 candidats de la droite le 19 novembre, les 7 candidats de la primaire de gauche le 21 janvier 2017)

Compendium de la Doctrine sociale de l’Eglise- Justice et paix Cerf

Notre bien commun 1 et 2 : pour découvrir la pensée sociale de l’Eglise CEF éditions de l’atelier

DOCAT Que faire ? la doctrine sociale de l’Eglise  Bayard Edition Fleurus Mame les Editions du CERF

Redemptor hominis, Centisimus annus – Jean Paul II « l’intérêt pour l’homme est inextricablement lié à la mission de l’Eglise »

L’Evangile social de BOEDEC et MADELLIN

Chrétiens penseur du social – JY CALVEZ Cerf

Doctrine sociale de l’Eglise : une histoire contemporaine – Baudoin ROGER Cerf

Le discours social de l’Eglise catholique De LEON XIII à Benoît XVI documents réunis et présentés par le CERAS

doctrine-sociale-catholique.fr, animé par le CERAS et la revue PROJET

penseesociale.catholique.fr/-La-pensee-sociale-de-l-Eglise-.html

http://www.eglise.catholique.fr/actualites/dossiers/elections-2017/428185-conclusion/,

pour retrouver les textes des évêques de France

http://www.eglise.catholique.fr/espace-presse/communiques-de-presse/365293-notre-bien-commun-decouvrir-la-pensee-sociale-de-leglise/

Web documentaire : http://jeunes-et-engages.fr/doctrine-sociale-catholique.fr, animé par le CERAS et la revue PROJET